FOGALEF: 106.000 bénéficiaires d’un financement de leur logement principal

FOGALEF

Un total de 106.000 familles d’enseignants ont bénéficié d’un financement de leur logement principal grâce au programme FOGALEF.

Clôturé en 2019, FOGALEF a été remplacé, en septembre de la même année, par le nouveau programme IMTILAK. Ce dernier a donné une nouvelle impulsion au financement de l’habitat des adhérents, portant le nombre des bénéficiaires de 4.500 en 2018 à 5.630 personnes en 2019, soit une hausse de 25%, selon un communiqué de la fondation.

Ce communiqué a été publié à l’issue de la 6ème réunion du Comité directeur de la Fondation Mohammed VI qui s’est tenue récemment à Rabat, laquelle réunion a été présidée par Youssef El Bakkali, président de la Fondation.

La réunion fut consacrée à la discussion du bilan de ses activités en 2019 et de son plan d’action pour l’année 2020, souligne la même source, précisant qu’à fin décembre 2019, la Fondation compte 425.251 adhérents, qui bénéficient avec les membres de leurs familles de ses prestations et services.


L’année 2019 a été une année charnière durant laquelle la Fondation a donné le coup d’envoi à plusieurs chantiers prévus dans sa feuille de route 2018-2028, présentée devant SM le Roi Mohammed VI en septembre 2018.

Dans le domaine médical, plus de 200 millions de dirhams ont été débloqués pour assurer la couverture médicale complémentaire, l’assistance et le transport sanitaire au profit de 100.000 personnes. La Fondation a assuré aussi la prise en charge d’interventions médicales lourdes telles que la transplantation d’organes (greffe de cœur, de foie, de moelle osseuse…).

En parallèle, la Fondation a accompli les études techniques, juridiques et foncières pour la mise en œuvre de son programme Santé, prévu dans son plan décennal.


S’agissant du volet éducation-formation et dans le cadre de sa contribution au programme national pour la généralisation de l’enseignement préscolaire, la Fondation a lancé une nouvelle subvention visant à encourager ses adhérents pour la préscolarisation de leurs enfants. Depuis le mois de juin dernier, date de lancement de la prestation, 24.000 subventions ont été accordées, soit 86% de l’objectif tracé qui est de 28.000 enfants par année. De même, 3000 bourses, d’un montant de 30.000 DH chacune, ont été versées aux bacheliers méritants.

Côté voyages et loisirs, 1.450.000 voyages par train dont “Al Boraq” ont été subventionnés. Le complexe touristique “Zéphyr Targa” continue d’enregistrer une demande forte, avec un taux de remplissage durant les vacances scolaires de 100%, alors que 207 pèlerins ont reçu la prime dédiée au Hajj.

Les projets annoncés pour 2020 s’inscrivent dans la mise en œuvre du plan stratégique de la Fondation. Il s’agit principalement de la mise en place des leviers juridiques, techniques et économiques pour la réalisation des centres de santé avec comme objectif cette année le lancement d’unités mobiles médicales ainsi que du lancement des travaux de construction de neuf écoles préscolaires à Benslimane, Agdaz, Tiznit, Berkane, Taroudant, Taourirt, Khemisset, Mohammedia et Errachidia.


Il sera question aussi d’assurer l’extension du réseau des structures socio-sportives et culturelles pour couvrir Fès, Meknès, El Jadida, Agadir et Oujda, en plus de l’ouverture de nouveaux complexes touristiques à Al Jadida, Agadir et Ifrane. En outre, l’accent sera mis sur le lancement des travaux de construction de nouveaux centres de vacances à Saidia, Azemmour, Martil et l’achat d’une nouvelle unité hôtelière à Marrakech.

A la fin de la session, les membres du Comité ont approuvé à l’unanimité le budget pour l’année 2020.