Fondation Attijariwafa bank : 2020, une année ‎bien pleine malgré la crise ‎

La Fondation Attijariwafa

La crise sanitaire mondiale a pris de court tous les secteurs d’activité, engendrant des ‎annulations, des reports et réadaptations sans précédent, voire des ruptures. Un des ‎domaines qui nécessite une résilience à toute épreuve, est bien celui de l’engagement ‎citoyen en faveur de causes d’utilité générale.‎

Dès le début de la crise sanitaire, forte de ses quarante années de mécénat, la Fondation ‎Attijariwafa bank a opéré une mutation de son programme d’actions sur les trois fronts de ‎prédilection qui constituent sa raison d’être à savoir : le développement de l’éducation et de ‎l’esprit d’entreprendre chez les jeunes, la démocratisation de l’accès à l’art et le soutien aux ‎artistes, et la promotion de la culture d’un débat constructif autour de thématiques d’actualité ‎qui concernent l’avenir de notre pays.‎

Afin de maintenir la rencontre et l’échange avec son public dans le contexte particulier de la ‎pandémie, la Fondation Attijariwafa bank a adopté un programme full digital en phase avec ‎les besoins et les préoccupations des Marocains en général, et de sa proche communauté en ‎particulier (étudiants, chercheurs universitaires, artistes, entrepreneurs culturels et acteurs de la ‎société civile). Un plan d’actions intégrant des programmes digitalisés et une offre digitale ‎nouvelle a été déployé, adoptant un ton empathique et favorisant la proximité, ainsi que des ‎actions participatives en ligne. ‎

Digitalisation des contenus académiques et des sessions de formation à l’entreprenariat ‎dispensées par la Fondation, lancement d’un cycle de conférences dédié Covid-19, lancement ‎de concours artistiques locaux et nationaux en format numérique, ont construit un programme ‎d’actions autour de valeurs de bienveillance, d’optimisme, d’utilité et d’empathie et ont ‎permis à la Fondation de garder un lien précieux avec sa communauté, tout en élargissant ‎celle-ci à l’ensemble des régions du Royaume.‎
‎ ‎
Une rétrospective des événements les plus marquants de l’année 2020, fait en effet ressortir ‎en premier lieu un partenariat stratégique dans le cadre le programme BoostWithFacebook, ‎conçu par le Groupe Facebook et déployé par la Startup Factory au Maroc. 215 TPE ‎marocaines clientes et non clientes du réseau Dar Al Moukawil ont bénéficié jusqu’à présent, à ‎travers la Fondation Attijariwafa bank, d’une formation pratique en marketing digital pour ‎maintenir et digitaliser leurs ventes dans le contexte de la crise sanitaire. La Fondation AWB ‎poursuivra ce programme en 2021 en direction des PME.‎

Ensuite, il y a la prise en charge par la Fondation AWB de l’incubation de la Junior Entreprise ‎vainqueur du Company Program avec Injaz Al-Maghrib. En effet, dans le cadre de la ‎compétition nationale virtuelle 2020 d’Injaz Al-Maghrib, la Fondation Attijariwafa bank a ‎récompensé la Junior Entreprise de la catégorie Universités lauréate ‘Sicom In’, constituée ‎d’étudiants de la Faculté des Sciences et Techniques de Fès, en lui offrant l’opportunité d’être ‎incubée au sein du Lab d’innovation d’Attijariwafa bank.‎


En intégrant le programme d’accélération « Student Innovation Journey » récemment mis en ‎place par Attijariwafa bank, l’équipe ‘Sicom In’ a pu bénéficier d’un accompagnement de ‎qualité lui permettant de lancer son projet entrepreneurial dans les meilleures conditions.‎
De la sorte, La Fondation Attijariwafa bank impacte de manière concrète et accompagne ‎l’équipe lauréate dans la concrétisation de son projet de création de start up. Elle assure ici sa ‎mission de promotion de l’esprit d’innovation et d’entrepreneuriat auprès des jeunes.‎
Et aussi une 1ère édition online de l’Innovation Camp en partenariat avec Injaz Al-Maghrib.

‎Ce programme vise à introduire, par la pratique et les challenges, des méthodologies en ‎créativité et en innovation (Business Model, brainstorming, sélection d’idées pertinentes…) ‎auprès de jeunes étudiants, porteurs potentiels de projets. Il est fortement nourri par la ‎synergie entre les conseillers bénévoles du groupe Attijariwafa bank et leurs équipes ‎d’étudiants multidisciplinaires. Cette année, le programme a été digitalisé et a mis en ‎compétition du 23 au 28 mai 2020 plus de 100 étudiants provenant de toutes les régions du ‎Maroc répartis en équipes multirégionales et accompagnées et coachées par 11 conseillers ‎bénévoles du Groupe Attijariwafa bank. Un jury constitué d’acteurs universitaires, de ‎décideurs, de responsables Attijariwafa bank et de Injaz Al Maghrib a primé le meilleur projet ‎d’équipe.‎

Enfin, un cycle de conférences en ligne spécifiques. La Fondation Attijariwafa bank a été ‎parmi les premières fondations à l’échelle nationale à basculer vers un format de conférences ‎digitales, dédiant une série de conférences au décryptage des enjeux économiques, sociaux et ‎psychiques du Covid-19. Le cycle de conférences « Echanger pour mieux comprendre », a ‎pour cela accéléré son rythme, passant de 01 conférence par mois à 02 conférences par mois.‎

Ce format a rencontré un vif intérêt auprès des internautes et a permis de poursuivre ‎l’organisation de rencontres en digital sur d’autres thématiques d’actualité et continuer à ‎répondre au mieux aux préoccupations des citoyens. Ainsi, le second semestre 2020 a été ‎marqué par le succès de rencontres sur des sujets divers qui ont enregistré près de 100 000 ‎vues à ce jour. Citons parmi elles la conférence « A la redécouverte du patrimoine juif ‎marocain » qui à elle seule a enregistré jusqu’à présent plus de 20 000 vues‎
‎ De façon plus inclusive, la Fondation a innové à l’égard de la communauté artistique en ‎lançant sur la page Facebook de la Fondation, le concours artistique national ‎‎#Anafdary,ouvert aux professionnels et aux amateurs.


Son objectif était d’offrir une plage ‎d’expressivité artistique sur le confinement, invitant les participants à dessiner un intérieur réel ‎ou imaginé. #Anafdary a récompensé 4 catégories de lauréats, Pour la 1ère fois, les programmes ‎de la Fondation ont vu la participation d’acteurs de tous horizons et de toutes régions.‎

A côté de ces programmes qui suivent toujours leur cours, la Fondation n’a pas hésité à ‎apporter sa contribution à des actions de terrain telles que des projets culturels nationaux ‎visant à sauvegarder et à transmettre l’héritage des grands artistes. Ainsi, elle a élaboré le ‎commissariat de l’exposition Gharbaoui par un prêt exceptionnel des œuvres de cet artiste au ‎Musée Mohammed VI d’Art Moderne et contemporain de Rabat.‎

A travers ses missions phares, la Fondation incarne la vocation citoyenne du Groupe ‎Attijariwafa bank conformément à la politique RSE du Groupe Al Mada, et démontre ainsi ‎que les actions de mécénat se reflètent avant tout dans le partage et la vulgarisation des ‎connaissances, en vue d’assurer l’épanouissement de tous en toute circonstance.‎