Football/Covid-19: Une circulaire pour assurer le bon déroulement des matchs des différentes compétitions

FRMF

Une circulaire conjointe entre la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et le ministère de la Santé a été émise jeudi afin de permettre le bon déroulement des matchs restants des différentes compétitions dans le contexte de la Covid-19.

Mise en place afin de réduire le risque de propagation de l’infection de la Covid-19, aussi bien pour les joueurs, les membres du staff technique et administratif, cette circulaire vise à achever les différents championnats dans des délais permettant d’honorer les engagements internationaux du Royaume, indique la FRMF dans un communiqué publié jeudi sur son site internet.

La circulaire vise également à instaurer un dispositif de surveillance active, impliquant le staff médical de l’ensemble des clubs et comprenant un examen clinique quotidien pour détecter les signes évocateurs de la Covid-19.

Ainsi, toutes les personnes concernées par l’organisation des matches se voient obliger de subir un examen physique, comportant obligatoirement une prise de température et un interrogatoire à la recherche de symptômes évocateurs de la maladie notamment auprès de personnes en contact avec un cas confirmé ou probable.

Ces personnes doivent également effectuer un dépistage régulier par test RT-PCR au rythme d’un examen toutes les semaines, relève la circulaire, notant que les tests, dont les résultats devront être notifiés selon la réglementation relative à la déclaration obligatoire de maladies, conditionneront la participation de joueurs et personnes concernées aux compétitions.


Les individus testés négatifs peuvent prendre part à la compétition, ceux testés positifs devront être écartés de la compétition et pris en charge selon les protocoles en vigueur, note la circulaire, ajoutant que les matchs doivent être reportés à partir d’un seuil supérieur à six joueurs détectés positifs.

La circulaire invite les présidents des ligues et des clubs à veiller au respect strict de ces mesures qui dépendent largement de l’adhésion de toutes les parties prenantes des compétitions aux dites mesures.