ban600

Franc succès de la participation marocaine à la 73ème session de l’assemblée générale de l’ONU

Franc succès de la participation marocaine à la 73ème session de l’assemblée générale de l’ONU

Comme chaque année, la session de l’Assemblée Générale est un moment important pour affirmer les priorités nationales du Maroc, défendre ses positions, et identifier des solutions collectives et durables aux mutations rapides, aux dynamiques complexes et aux défis majeurs de l’agenda international.

-       Lors de cette session, le Maroc a consolidé son leadership sur des thématiques globales prioritaires, ayant un impact direct sur l’humanité (migration, lutte contre le terrorisme, changement climatique, développement durable, etc.).

La portée des messages Royaux

La participation marocaine e été rehaussée par 3 Messages Royaux portant sur des thématiques internationales chères à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste : « le centenaire de Nelson Mandela », « le sommet de l’action pour la paix » et « la promotion de l’éducation pour la prévention de l’antisémitisme ».

Débat Général

La déclaration du Maroc lors du débat Général reflète cette démarche. Elle a rappelé les fondamentaux de la Vision Royale Concernant l’attachement du Royaume du Maroc au multilatéralisme dans un contexte international marqué par des crises persistantes (dégradation des conflits au Yémen, en Libye et en Syrie, blocage au Moyen-Orient et « retour de la Guerre Froide »).

- La Question Nationale était au cœur du discours. Le Maroc a affirmé son soutien à la dynamique de relance de processus insufflé par le SG et son Envoyé Personnel dans le respect des fondamentaux de la position du Maroc, déclinés dans le discours de Sa Majesté le Roi du 6 novembre 2017.

Entretiens Formels et informels

La session a permis de tenir une multitude de rencontres bilatérales et multilatérales qui confortent le Maroc dans sa dimension d’acteur régional et international, consulté, écouté et crédible.

Dans ce cadre, le Ministre a tenu près de 70 entretiens bilatéraux (formels et informels), équitablement répartis entre tous les continents. A titre d’exemple, le Ministre s’est entretenu avec 18 pays africains, 15 pays européens, 13 pays américains, 6 pays asiatiques, 3 pays arabes et 12 représentants des Nations Unies et autres organisations régionales et internationales.

Le nombre de rencontres reflète la démarche ouverte, volontariste et décomplexée du Maroc, qui vise à consolider les amis historiques du Royaume, tout en œuvrant en faveur de la diversification des partenaires, n’hésitant pas à s’investir dans des relations jusque-là jugées difficiles et marquées par de profondes divergences.

Lors de ces rencontres, plusieurs sujets ont été abordés, notamment les relations bilatérales, les questions régionales et internationales d’intérêt commun, ainsi que la question nationale. Dans ce cadre, il convient de rappeler que le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale de la République du Sud Soudan, M. Nhial Deng Nhial a déclaré que son pays « ne reconnait pas l’existence de la rasd ».

Nasser Bourita a également tenu une série de rencontres avec des hauts représentants des Nations Unies, dont notamment le Secrétaire Général, la Présidente de l’Assemblée Générale, la Représentante Spéciale du Secrétaire Générale pour les migrations, le HCR, etc. L’examen des différentes questions abordées lors de ces rencontres confortent le Maroc dans son plaidoyer en faveur du multilatéralisme. Le Maroc est en effet convaincu que la souveraineté et la coopération ne sont pas antinomiques. Au contraire, elles sont la condition l’une de l’autre car la coopération est elle-même un acte de souveraineté.

Discours du Maroc

-       Les nombreux discours prononcés à la 73ème session de l’Assemblée Nationale ont permis de faire entendre haut et fort la voix du Maroc à travers ses positions nationales et internationales claires, fortes et engagées.

Quatre priorités peuvent être dégagées :

I.      La migration

-       En prévision du Sommet sur l’adoption du Pacte Mondial pour des Migrations Sûres, Ordonnées et Régulières, qui se tiendra à Marrakech, les 10 et 11 décembre 2018, le Maroc a co-organisé deux événements parallèles de haut niveau:

1.      Le premier a balisé "the road To Marrakech" par la  signature de  l’accord de siège entre le Maroc et l’ONU. Lors de cette rencontre marquée par la participation notamment du Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, le Maroc a surtout souligné que l’adoption du Pacte ne constituait pas une fin en soi mais le début d’une nouvelle ère pour la migration.

2.      Le deuxième sur la Migration et transformations structurelles en Afrique en partenariat avec la CNUCED et le Rwanda, a connu la participation de la Présidente de l’Assemblée générale, Maria Fernanda Espinosa, et celle de Mme Federica Mogherini.  Après avoir démystifié la migration africaine, le Maroc a rappelé que la dynamique migratoire,  capitale pour  l'Humanité, devrait s'affranchir des vicissitudes de la vie politique et des calculs électoraux ; pour enfin être  nourrie par des reflexions et des initiatives multilatérales  constructives, dépassionnées et objectives

II.     La lutte contre le terrorisme :

-       la tenue de la 9ème session du GCTF fut une occasion pour souligner la place prépondérante et incontournable qu’occupe le Royaume du Maroc, en matière de lutte contre le terrorisme .

-       Un leadership confirmé par le lancement par le Maroc et les USA de l’initiative sur l’amélioration des capacités de détection et d’interdiction du voyage des terroristes  à travers le contrôle avancé et le partage d’information (Terrorist Travel Initiative).

III.    L’Afrique

-       Lors de cette session, l’engagement fervent et inconditionnel du Royaume en faveur des causes prioritaires de l'Afrique dans leur déclinaison de la realisation de la paix, de la sécurité et du droit au développement a soutendu nombre d'activités de la délégation.

-       On en veut pour preuve le nombre d’événements de haut niveau qui ont connu la participation active du Royaume du Maroc : table ronde de haut niveau sur l’Initiative Adaptation de l’Agriculture en Afrique (AAA), Réunion parallèle sur la Libye, Réunion parallèle du CPS sur l’état de la paix et de la sécurité dans le continent, etc.

IV.     Le Monde Arabe

-       L’engagement historique et indéfectible du Maroc aux causes du Monde arabe et musulman a structuré les rencontres et les débats, tels que réunion ministérielle de la Ligue arabe, et la réunion parallèle de l'OCI.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :