France: 121 migrants secourus au large de la Manche

migrants

Un total de 121 migrants qui tentaient de gagner les côtes britanniques à bord d’embarcations de fortune ont été secourus, lundi, par les navires de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM), de la gendarmerie maritime et des gardes-côtes de la douane française au cours de plusieurs opérations de sauvetage au large de la Manche, a annoncé la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

“Ils sont tous sains saufs mais certains semblent en état d’hypothermie, grâce à l’efficience et la réactivité des acteurs agissant quotidiennement pour l’action de l’État en mer et la sauvegarde de la vie humaine”, souligne la préfecture maritime dans un communiqué.

Elle met en garde contre les dangers de la traversée de ce bras de mer très fréquenté et aux conditions météorologiques souvent difficiles.

Ramenés à terre à Calais ou Boulogne-sur-Mer, les migrants ont été pris en charge par les pompiers et la police aux frontières.

Au cours du week-end, 64 migrants, dont une femme enceinte et plusieurs enfants, avaient été secourus en mer alors qu’ils tentaient de gagner l’Angleterre.


Samedi, un nouvel accord a été signé entre Paris et Londres pour mettre un terme à l’immigration clandestine par la mer. Il prévoit le doublement des patrouilles françaises à partir du 1er décembre, qui seront appuyées de drones et de radars permettant de repérer ceux qui tentent la traversée.

( Avec MAP )