France : 43 départements en alerte orange à l’approche de la tempête Gabriel

France : 43 départements en alerte orange à l’approche de la tempête Gabriel

Quarante trois départements ont été placés en alerte orange pour neige-verglas, aux avalanches ou aux vents violents, en prévision de la tempête Gabriel qui traverse la France mardi et mercredi, entraînant avec elle froid, vent et neige.

La tempête Gabriel va aborder l’ouest de la France mardi après-midi, puis son cœur dépressionnaire va traverser les Pays-de-la-Loire tout en continuant à se creuser, puis la région Centre-Val de Loire et la Bourgogne dans la nuit de mardi à mercredi, avant de s’évacuer par le Grand Est puis l’Allemagne mercredi matin, selon Météo France.

Cette nouvelle dégradation des conditions météo intervient une semaine après le premier épisode neigeux de l’hiver en Île-de-France.

Selon les prévisions Météo France, les premiers flocons sont attendus dès 13 heures en Seine-Maritime, pour ensuite se généraliser à l'ensemble de la Normandie, des Hauts-de-France et à la région parisienne à partir de 16 heures. En soirée, la neige devrait concerner une majeure partie du pays, de l'Auvergne à la Bourgogne en passant par la Lorraine.

→ Lire aussi : France: activation d’un plan d’hébergement d’urgence pour les sans abris face au grand froid

Sur les départements placés en vigilance orange pour neige-verglas, les cumuls attendus "seront généralement de 5 à 10 cm, ponctuellement 15 cm", selon Météo France, qui indique que sur la façade atlantique, les rafales pourront atteindre 130 km/h. À l'intérieur des terres, elles attendront 100 à 110 km/h.

La RN 118, qui relie Les Ulis (Essonne) au sud-ouest de Paris, sera fermée à la circulation à partir de mardi 22H00 en raison des chutes de neige de "forte intensité" prévues par Météo-France, a annoncé lundi la Préfecture de police de Paris.

En outre, sur l'ensemble du "réseau structurant d'Ile-de-France, la circulation sera interdite" à partir de 21H00 "à tous les poids lourds de transport de marchandises de plus de 7,5 tonnes et de transport de matières dangereuses", a ajouté la Préfecture dans un communiqué.

En février 2018, près d'un millier de véhicules, soit près de 2.000 personnes, avaient été bloqués par la neige et dû passer la nuit sur cet axe routier aux pentes marquées et aux nombreux virages.

Lors de l'hiver 2017-2018, la France avait connu plusieurs épisodes neigeux exceptionnels qui s’étaient traduits notamment par d’énormes perturbations pour le trafic routier et autoroutier.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :