France: 668 marins positifs au Covid-19 sur le porte-avions Charles de Gaulle

marins

Plus d’un tiers des marins du porte-avions Charles de Gaulle ont été testés positifs au Covid-19 depuis son retour anticipé en France dimanche dernier, suite à la découverte d’une cinquantaine de cas de contamination à bord, a annoncé le ministère des Armées.

En date du 14 avril au soir, 1.767 marins du groupe aéronaval ont été testés. La grande majorité de ces tests concerne à ce stade des marins du porte-avions. 668 se sont révélés positifs“, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Parmi eux, 31 sont hospitalisés à l’hôpital d’instruction des armées Sainte-Anne de Toulon (sud), dont un en réanimation, explique-t-on de même source.

Ce bilan pourrait toutefois augmenter étant donné que “30% de ces tests n’ont pas encore livré leurs résultats” et “la campagne de tests est encore en cours“, selon ce département.

Le bâtiment nucléaire français et la frégate de défense aérienne qui l’accompagnait ont rejoint le port de Toulon dimanche avec deux semaines d’avance, après la découverte d’une cinquantaine de cas de coronavirus.


Parti le 21 janvier de Toulon, le groupe aéronaval a été engagé au sein de l’opération Chammal en Méditerranée orientale, dans le cadre de la coalition internationale contre Daech avant de participer à plusieurs exercices multinationaux et à la protection des approches maritimes européennes en Atlantique et en Mer du Nord, rappelle le ministère.

Les marins ont été placés en confinement sanitaire pendant 14 jours avant de pouvoir regagner leur foyer.

En même temps, “les opérations de désinfection des aéronefs et des bâtiments de surface ont débuté“, souligne le ministère, notant qu’une enquête a été ouverte afin de “tirer tous les enseignements de la gestion de l’épidémie au sein du groupe aéronaval“.

Outre les marins du Charles de Gaulle, l’armée avait annoncé dernièrement quatre contaminations au Covid-19 parmi les militaires français déployés dans le cadre de l’opération Barkhane au Sahel.