France: 8ème journée de grève et de manifestations contre la réforme des retraites

France

La France s’apprête à vivre ce mercredi au rythme d’une nouvelle journée de grève et de manifestations intersyndicales et interprofessionnelles contre le projet de réforme des retraites, la 8ème depuis le début de la contestation le 5 décembre dernier.

Organisée à l’appel de l’intersyndicale réunissant les syndicats opposés au projet controversé porté par le gouvernement, cette nouvelle journée de mobilisations vise à maintenir la pression sur l’exécutif pour qu’il retire son projet, adopté vendredi dernier en Conseil des ministres et qui sera examiné à partir d’aujourd’hui en commission spéciale.

La réforme des régimes des retraites, l’une des promesses phares du président Emmanuel Macron, vise à repenser le dispositif actuel qui absorbe 14% du PIB avec 300 milliards d’euros de prestations de retraite chaque année, et un déficit compris entre 7,9 et 17,2 milliards d’euros à l’horizon 2025.

Le projet porte particulièrement sur la mise en place d’un système universel par points pour remplacer les 42 régimes existants dont les régimes spéciaux et un âge-pivot de 64 ans pour partir à la retraite. Ce dernier, principal point de discorde entre l’exécutif et les syndicats, a été retiré par le gouvernement en vue de rapprocher les positions et parvenir à un compromis rapide.

Après mercredi, l’intersyndicale (CGT, FO, CFE-CGC, FSU, Solidaires) appelle à poursuivre “le renforcement et l’élargissement de la mobilisation en multipliant les initiatives les jeudi et vendredi, notamment avec des retraites aux flambeaux, des dépôts d’outils, vêtements et chaussures de travail, des assemblées générales, des initiatives en direction de la population, notamment auprès des salariés d’entreprises non mobilisées”.


Lors de la précédente journée de mobilisations vendredi dernier, qui coïncidait avec l’examen en Conseil des ministres du projet de réforme des retraites, le ministère de l’Intérieur a recensé quelque 249.000 manifestants dans toute la France, dont 31.000 à Paris, contre 1,3 million, selon la CGT.

Pour cette 8ème journée de mobilisations, des manifestations sont prévues dans les principales villes françaises notamment à Lille, Bordeaux, Marseille et à Paris où le cortège devra partir vers 13h30 de la place d’Italie pour rejoindre les Invalides.

Contrairement aux précédentes mobilisations qui ont été marquées notamment par de fortes perturbations dans les transports en commun, la Société nationale des chemins de fer (SNCF) et la RATP prévoient un trafic quasiment normal sur l’ensemble de leur réseau.

En outre, dans d’autres villes, les manifestants ont bloqué notamment des ports dont celui de Marseille.


Ces mobilisations interviennent à la veille du lancement à Paris de la conférence sur le financement de la réforme, avec la participation notamment des représentants de centrales patronales et syndicales, dont la CGT. Cette dernière voit dans cette conférence, qui se poursuivra jusqu’au mois d’avril, l’occasion d’”expliquer comment améliorer le système actuel”, selon son secrétaire général, Philippe Martinez.

Après son passage en Conseil des ministres, le projet sera soumis à l’Assemblée nationale pour une première lecture avant les élections municipales prévues le 15 mars prochain.