ban600

La France accompagnera l’ambition du Maroc d’être une plateforme en Afrique pour la culture et un pont vers l’Europe

La France accompagnera l’ambition du Maroc d’être une plateforme en Afrique pour la culture et un pont vers l’Europe

La France accompagnera l’ambition du Maroc d’être une plateforme en Afrique pour la culture et un pont vers l’Europe, a indiqué, vendredi soir à Rabat, l’ambassadeur de la France au Royaume Jean- François Girault.

"Dans un environnement mondial marqué par les crispations identitaires et les phénomènes de repli, nos deux pays ont opté pour l’ouverture au monde, à l’Europe, à la Méditerranée et à l’Afrique", a souligné M. Girault au lancement de la saison culturelle France-Maroc 2018.

La culture est au cœur de la relation d’exception entre la France et le Maroc, a relevé l’ambassadeur, précisant que cette saison culturelle riche et diverse vise à ouvrir de nouveaux horizons et des perspectives à même de consolider davantage les relations entre les deux pays.

"Un lien d’une extraordinaire intimité unit nos scènes artistiques et intellectuelles", a poursuivi l’ambassadeur relevant que les institutions des deux pays œuvrent étroitement pour démocratiser la culture et jeter des ponts entre les deux rives de la Méditerranée.

Il a rappelé, dans ce cadre, la dernière rencontre de haut niveau franco-marocaine, ayant placé les questions et l’avenir de la jeunesse parmi les priorités cardinales du partenariat d’exception entre les deux pays, notant que la culture est susceptible d’aider les générations montantes à s’émanciper, à affirmer leur jugement et leur sensibilité, ainsi qu’à se protéger des idéologies et des préjugés.

>>Lire aussi: En 2018, l’institut français du Maroc plaide pour « un monde ouvert »

Pour sa part, l’écrivaine marocaine Leila Slimani, marraine de cette saison, a fait savoir que cette manifestation se veut une occasion pour célébrer les liens uniques entre le Maroc et la France, précisant que la culture est la relation "la plus forte" et "émotionnelle" qui puisse exister entre deux pays.

La force de la culture réside en son pouvoir de faire sortir les individus de leur "petit monde" et de renforcer leur appartenance à "la famille humaine", a expliqué la lauréate du prix Goncourt, se félicitant à la même occasion de la vivacité du paysage culturel et littéraire marocains et l’intérêt qu’ils portent aux questions de la société.

Ont pris part à cette cérémonie de lancement de la Saison culturelle France-Maroc 2018, une pléiade de personnalités diplomatiques et du monde de la culture. Forte d'une programmation riche et exigeante réunissant en moyenne 400.000 visiteurs par an, la saison culturelle France-Maroc proposera en 2018, pas moins de 30 temps forts, et plus de 800 événements.

Ayant pour marraine l'écrivaine de renommée mondiale Leïla Slimani, cette saison tenue sous le thème "Un monde ouvert" sera marquée par de nombreuses nouveautés et des rendez-vous incontournables dans l’ensemble des villes de Royaume.

Musique, théâtre, danse, cinéma, arts visuels, littérature et débat d’idées et de grandes signatures françaises seront à l’affiche, à même de donner libre cours à la circulation des talents et des innovations, à l’échange des idées, aux coopérations et aux solidarités élargies.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :