France: activation d’un plan d’hébergement d’urgence pour les sans abris face au grand froid

France

Face au grand froid qui sévit actuellement en France, le gouvernement a activé un plan d’hébergement d’urgence pour les sans abris sur l’ensemble du territoire français.

« A la suite des chutes de température, le niveau “grand froid” du plan hivernal d’hébergement d’urgence a été activé dans 22 départements, dont 8 en Ile-de-France. Son but est de renforcer le dispositif de mise à l’abri des plus démunis avec plus de 800 places supplémentaires ouvertes de façon temporaire », indique mercredi Matignon.

Le dispositif “Grand froid” consiste en une mobilisation exceptionnelle des services de l’État, en collaboration avec les collectivités concernées, avec notamment l’ouverture de places supplémentaires et temporaires d’hébergement d’urgence dans des équipements publics comme des gymnases.

Ces 800 places s’ajoutent aux 136.000 places ouvertes toute l’année, et aux plus de 13.000 ouvertes en plus pendant tout l’hiver, dans le cadre du plan hivernal, déclenché le 1er novembre 2018, a-t-on précisé de même source.

→ Lire aussi : Oujda : Une action philanthropique en faveur des plus vulnérables au froid


Selon Matignon, 2 milliards d’euros ont été consacrés en 2018 à l’hébergement d’urgence. Cet hiver, le gouvernement consacre 5 millions d’euros supplémentaires en vue de développer les maraudes, les équipes mobiles d’aides aux sans abris.

La même source affirme qu’au-delà de la mise à l’abri, le défi reste l’accès au logement pérenne, condition première de l’insertion. « C’est l’objet du plan “logement d’abord”, avec 50 000 places de logement adapté créées sur le quinquennat ».

Un total de 29 départements du centre et du nord dont Paris ont été placés en vigilance orange neige et verglas ou avalanches, par Météo France.

Chaque hiver, les épisodes de froid relancent le débat sur le nombre de places nécessaires pour sortir les sans-abris de la rue et sur la dégradation de leur situation. Selon les associations de lutte contre la pauvreté, il manque plusieurs dizaines de milliers de places d’hébergement dans les grandes villes.


Lors de l’hiver 2017-2018, la France avait connu plusieurs épisodes neigeux exceptionnels qui s’étaient traduits notamment par d’énormes perturbations pour le trafic routier et autoroutier.