France : après les municipales, un changement de gouvernement ?

Après le dénouement des municipales dont le deuxième tour a été retardé de trois mois en raison de la pandémie, la France doit maintenant se préparer à la troisième phrase du quinquennat d’Emmanuel Macron, celui d’un remaniement ministériel. Alors que le sujet était encore objet d’interrogations, la porte-parole du gouvernement, Sybeth Ndiaye, a affirmé, il y a quelques jours, à l’antenne de France 3, que celui-ci serait imminent.

Municipales : résultats inattendus et échec pour Macron
Alors que bon nombre de Français ont boudé les élections ce dimanche, avec un taux proche des 60% d’abstention, les résultats de ces municipales en ont surpris plus d’un et changent la donne politique du pays. En effet, c’est avec une grande surprise que les Français ont découvert la percée du parti des Verts qui ont remporté plusieurs grandes villes françaises comme Lyon, Marseille, Poitiers et Besançon, tandis que le parti d’extrême droite, Rassemblement National, remporte la ville de Perpignan. Les femmes ressortent également grandes gagnantes de ces municipales avec un nombre record d’élections pour la première fois dans l’histoire du pays. Enfin, c’est un échec cuisant pour le parti d’Emmanuel Macron, La République en Marche, qui peine à s’implanter localement et qui ne remporte aucune victoire dans les métropoles.

Vers un remaniement ministériel : les pronostics
70% des sondés ont déclaré être en faveur d’un remaniement ministériel, relaye la presse française. Si ces derniers sont majoritairement favorables à un changement politique, ils sont tout de même 55 % à vouloir conserver Edouard Philippe comme Premier ministre. Néanmoins, rien n’est sûr pour le Maire du Havre qui aurait déclaré, le 16 juin dernier, au journal Paris-Normandie, les mots suivants :  “Le chef de l’État sait qui je suis, ce que j’incarne, ce que je peux faire et ce que je ne peux pas faire. S’il pense à quelqu’un de plus utile, je respecterai son choix en toute loyauté.”  Une déclaration qui aurait éveillé certaines tensions entre les deux informent les médias français. Dans le JDD du 28 juin, on évoque 50% de chances pour qu’il y ait un changement de Premier ministre selon un proche de MacronUne déclaration qui laisse place à de nombreuses spéculations. Ce dernier pourrait être remplacé notamment par Michel Barnier, le négociateur du Brexit ou bien Florence Parly, ministre des armées. Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, pourrait également être remplacé suite à la crise traversée par la police ces dernières semaines.


Enfin, suite aux résultats des élections, Macron pourrait probablement prendre en considération cette nouvelle vague verte. Ce dernier a affirmé vouloir apporter des « réponses fortes » environnementales lors de son discours pour la convention citoyenne pour la climat.