France: au moins un mort dans le naufrage d’une embarcation de migrants dans la Manche

naufrage

Le naufrage, mardi dans la Manche, d’une petite embarcation de migrants a fait au moins un mort, selon les autorités françaises qui indiquent que le bilan pourrait augmenter.

Des migrants, des Iraniens selon les premiers éléments, tentaient de gagner la Grande-Bretagne lorsque leur embarcation a chaviré dans la commune de Loon-Plage, près de Dunkerque. Dix sept parmi les rescapés, dont deux enfants, étaient en arrêt cardio-respiratoire.

D’après les autorités françaises qui se basent sur les témoignages des migrants, “il manquerait une personne qui pourrait être un nourrisson”.

Les autres rescapés, hommes, femmes et enfants entre 5 et 8 ans, “sont en état d’hypothermie”, dont un cas “grave”, ont ajouté les mêmes sources. Ils ont été répartis dans des hôpitaux de Calais et de Dunkerque, dans le nord de la France.

Une vaste opération de recherches se poursuivait en début d’après-midi avec six embarcations et trois moyens aériens en vue de retrouver d’éventuels survivants.


La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord avait émis lundi un appel à la vigilance en raison de conditions météorologiques difficiles à partir de ce mardi et jusqu’à vendredi.

Des migrants prennent régulièrement la mer sur les plages du nord de la France pour tenter de rejoindre clandestinement la Grande-Bretagne.

Selon la préfecture, les traversées de la Manche sur des embarcations de fortune ont coûté la vie à quatre migrants en 2019 et, en incluant la nouvelle victime, au moins quatre en 2020.

( Avec MAP )