France/Coronavirus : l’Académie de médecine recommande les dépistages massifs

dépistages

L’Académie de médecine française recommande au gouvernement une grande campagne de dépistage, une fois les tests sérologiques disponibles, l’une des conditions requises pour préparer une sortie du confinement décrété pour juguler l’épidémie du nouveau Coronavirus.

Il apparaît nécessaire d’envisager la valeur des informations que pourront apporter ces tests et le poids stratégique de ces informations dans les prises de décision entourant la sortie du confinement“, estime l’Académie nationale de médecine dans un communiqué relayé lundi par des médias de l’Hexagone.

Pour l’Académie de Médecine, ces tests pourront être pratiqués dans la majorité des laboratoires d’analyse médicale. Mais pour l’instant, ces tests sont toujours en phase d’évaluation. Elle souligne toutefois “que les résultats de ces enquêtes séro-épidémiologiques permettront de suivre l’évolution de la séroprévalence dans les régions tout au long de la phase de déconfinement“.

Par ailleurs, cette institution qui conseille le gouvernement, recommande également que les tests sérologiques individuels soient utilisés en priorité chez les personnes à risque élevé de forme grave et chez les personnes exerçant les professions exposées.

L’Académie de médecine a apporté récemment sa contribution à la réflexion enclenchée actuellement en France sur la meilleure façon de lever les mesures de distanciation sociale, préconisant une levée du confinement par région, c’est-à-dire dans les régions qui enregistrent une décroissance nette du nombre de patients Covid-19 devant être hospitalisés, avec de strictes restrictions sur les déplacements et le maintien de mesures de «distanciation sociale».


Mais pour le gouvernement, le moment n’est pas encore venu pour évoquer une levée du confinement car l’épidémie est encore virulente et continue de provoquer des décès par centaines chaque jour.

Selon le dernier bilan des autorités sanitaires, le nouveau coronavirus a causé la mort de 14.393 personnes depuis le début de l’épidémie le 1er mars dernier en France.

Ce lundi soir, le Président Emmanuel Macron doit s’adresser encore une fois aux Français pour confirmer le maintien du confinement comme l’a annoncé la semaine dernière l’Elysée.