France/Coronavirus : Vers un plan de soutien au secteur automobile

automobile

Un plan de soutien au secteur automobile français, durement impacté par la pandémie mondiale de coronavirus, sera présenté mardi par le président Emmanuel Macron en personne, rapportent lundi les médias de l’Hexagone.

Le chef de l’Etat français devrait faire à cette occasion “d’importantes annonces”, croient savoir les mêmes sources citant une source proche de l’Elysée.

“C’est le président qui portera le plan de filière à son niveau”, en raison des enjeux importants de ce plan : industriel, d’emplois et de transformation de la filière vers la transition et la conversion vers les véhicules propres, soulignent les mêmes sources,.

Selon Le Parisien, Emmanuel Macron devrait présenter un plan qui comprendra le rétablissement d’une prime pour l’achat d’un véhicule hybride (de 2.000€ ) et une hausse de celle en faveur des voitures électriques (de 6.000 à 8.000€ pour les particuliers) et de la prime à la conversion d’un vieux diesel.

Récemment, le ministre français de l’économie, Bruno Le Maire avait affirmé que le plan de soutien à la filière automobile favorisera “l’achat de véhicules propres”.


En échange de son soutien à la filière automobile, l’Etat demandera aussi des efforts aux constructeurs hexagonaux et notamment une relocalisation de leur production en France.

Récemment l’exécutif français a annoncé une mesure d’aide au constructeur automobile Renault consistant en une garantie de prêt de 5 milliards d’euros pour atténuer l’impact économique de l’épidémie de coronavirus.

En France, l’industrie automobile est l’un des secteurs les plus touchés par la crise économique induite par le coronavirus, aux côtés de l’aérien, la construction, l’hôtellerie et la restauration.

Récemment, le Comité des constructeurs français d’automobiles a annoncé qu’il table sur une baisse de 20 % du marché sur l’année.