France/Covid-19: Castex appelle à “ne pas baisser la garde”

Castex

Le Premier ministre français Jean Castex a appelé, lundi, à “ne pas baisser la garde” face à la pandémie du Coronavirus, afin d’éviter “un reconfinement généralisé”, alors que les autorités sanitaires ont fait état d’une hausse des contaminations et de la détection de plus de 130 clusters actifs dans plusieurs régions du pays.

“Il faut nous protéger contre ce virus, surtout sans faire arrêter la vie économique et la vie sociale, c’est-à-dire en évitant la perspective d’un reconfinement généralisé”, a souligné le chef du gouvernement lors d’un déplacement à Lille (nord) où les autorités locales ont imposé le port obligatoire du masque des lieux publics ouverts.

“Le virus n’est pas en vacances, et nous non plus”, a prévenu M. Castex, qui a fait état d’une progression des données de l’épidémie dans certaines régions.

Cette situation “doit nous conduire à être plus que jamais attentifs, et c’est le cas”, a-t-il dit, ajoutant qu'”il faut poursuivre, aller dans les endroits où des clusters sont susceptibles d’apparaître”.

“J’appelle chaque Français à rester très vigilant car la lutte contre le virus dépend bien sûr de l’Etat, des collectivités locales, des institutions, mais aussi de chacun d’entre nous”, a insisté le Premier ministre.


Mercredi, le ministre de la Santé Olivier Véran avait assuré que la France, où le le nouveau coronavirus a fait 30.265 morts, “n’était pas dans une deuxième vague” de l’épidémie de Covid-19, appelant à “ne pas lâcher” les gestes de prévention et les efforts pour l’éviter.

Mais quelques jours auparavant, le Conseil scientifique, instance mise en place pour éclairer l’exécutif français dans la gestion de la crise sanitaire du nouveau coronavirus, s’était dit inquiet de la possibilité d’une deuxième vague à l’automne.

Dans ce contexte, le port du masque de protection est devenu obligatoire depuis le 20 juillet, dans tous les lieux clos ouverts au public sur l’ensemble du territoire français.

La France s’achemine vers l’instauration du masque en extérieur, notamment pour les personnes vulnérables, pour lutter contre l’épidémie, selon les médias de l’hexagone.


Le masque est désormais obligatoire dans les lieux publics de 69 communes du département de la Mayenne (ouest), alors que des villes comme Biarritz, Bayonne, Saint-Malo, Le Touquet, Orléans et Nice l’imposent en extérieur, dans les lieux fortement fréquentés ou dans les marchés.