France/Covid-19: Le Conseil scientifique craint une deuxième vague à l’automne

Le Conseil scientifique, l’instance mise en place pour éclairer l’exécutif français dans la gestion de la crise sanitaire du nouveau coronavirus, s’est inquiété, mardi, de la possibilité d’une deuxième vague de Covid-19 en France à l’automne.

Le président du Conseil, Jean-François Delfraissy, a estimé qu’une deuxième vague du coronavirus était l’hypothèse “la plus probable” pour les suites de l’épidémie, qui a provoqué plus de 30.000 décès en France.

M. Delfraissy, qui était l’invité de BFMTV/RMC, a souligné que le Conseil scientifique envisage trois scénarios possibles pour les mois à venir.

Selon lui, le virus peut “revenir massivement” dans l’hémisphère nord à l’automne “mais disparaître” ou, à l’inverse, “déclencher une seconde vague”.


“Il existe une troisième option, que nous oublions souvent de mentionner: le virus revient et devient une sorte de Covid chronique, une maladie chronique où le virus tourne pendant environ une année mais avec beaucoup moins d’intensité”, a-t-il expliqué.

Mais à ses yeux, l’hypothèse la “plus probable” est la seconde avec un retour du virus pour la période octobre-novembre-décembre.

Lundi, le ministre de la Santé Olivier Véran a mis en garde contre un “relâchement” des Français depuis le début du déconfinement en mai dernier, faisant état de “signes inquiétants” de reprise de l’épidémie dans certains endroits du territoire national.

Le ministre a évoqué l’apparition de 400 à 500 clusters, notamment en Mayenne, Bretagne et dans le Grand Est, soulignant que ces signes ont amené le gouvernement à “durcir” son positionnement par rapport au message sanitaire.


Dans ce contexte, le port du masque de protection est devenu obligatoire depuis lundi dans tous les lieux clos recevant du public sur l’ensemble du territoire français, afin de lutter contre l’épidémie. Tout contrevenant risque une amende de 135 euros.