France/Covid-19: un TGV médicalisé pour transférer des malades graves

TGV

Un TGV médicalisé a été mobilisé par les autorités sanitaires françaises pour le transfert de malades gravement atteints du coronavirus, hospitalisés dans le Grand-Est, l’une des régions les plus touchées par le virus, vers des hôpitaux du nord du pays.

Le TGV sanitaire est parti en début d’après-midi de la gare de Starsbourg avec à bord une vingtaine de patients en réanimation, en provenance notamment de Mulhouse, où les services de réanimations sont totalement saturés.

Le train va évacuer les patients vers des CHU et des hôpitaux des Pays-de-la-Loire, Angers, Le Mans, Nantes, La Roche-sur-Yon, selon la presse.

Cette initiative, la première en Europe, vise à alléger la pression sur les services de réanimation compte tenu du grand nombre d’infectés graves du coronavirus nécessitant une admission en réanimation dans la région du Grand-Est.

Ce train vient se joindre aux avions et navires mobilisés par les armées françaises pour transporter les personnes contaminées au coronavirus d’une région à l’autre.


La Veille, le président français Emmanuel Macron a annoncé le lancement d’une opération militaire baptisée “Résilience” qui sera entièrement consacrée à l’aide et au soutien aux populations ainsi qu’à l’appui au service public pour faire face à l’épidémie de Covid-19 en métropole et en Outre-Mer particulièrement dans les domaines sanitaire, logistique et de la protection.

M. Macron a également annoncé le déploiement du porte-hélicoptère Mistral dans le sud de l’Océan indien et à partir du début avril, du porte-hélicoptère Dixmude, qui se positionnera dans la zone Antilles-Guyane en soutien des territoires ultramar.

La France, confinée depuis le 17 mars, déplorait mercredi soir 1.331 décès en lien avec le Covid-19 sur un total de 25.233 contaminations confirmées depuis le début de l’épidémie dans le pays.