France/Covid-19: une quarantaine de cas suspects à bord du porte-avions Charles-de-Gaulle

porte-avions

Une quarantaine de marins du porte-avions Charles de Gaulle actuellement déployé en Atlantique présentent des symptômes compatibles avec une possible infection par le Covid-19, a annoncé mercredi le ministère français des armées.

Ces marins, actuellement pris en charge, font l’objet d’un suivi médical renforcé et ont été placés en confinement isolé, par mesure de précaution vis-à-vis du reste de l’équipage, souligne le ministère dans un communiqué, notant qu”aucune aggravation” n’a été constatée chez les patients.

Et d’ajouter que les mesures sanitaires déjà mises en place à bord ont été renforcée, précisant que la Marine nationale et le commandement du porte-avions suivent avec attention l’évolution de l’état de santé des marins.

Dès aujourd’hui, une équipe de dépistage avec des moyens de test sera acheminée à bord du porte-avions afin d’investiguer les cas apparus et d’entraver la propagation du virus à bord du navire“, note le ministère, ajoutant que le porte-avions dispose de capacités “robustes” de prise en charge et de surveillance de l’évolution des cas, y compris en cas d’aggravation.

Après une mission débutée le 21 janvier 2020 marquée par son engagement au sein de l’opération Chammal, le porte-avions était dans sa phase de retour vers la Méditerranée, relève-t-on, faisant observer qu’il a été décidé d’anticiper son retour à Toulon, initialement prévu le 23 avril.