A LA UNECoronavirus

France/Covid: coup de théâtre à l’Assemblée nationale, le pass sanitaire rejeté après avoir été validé

C’est un véritable coup de théâtre qui a eu lieu mardi à l’Assemblée nationale. Après avoir été validé par les députés, lundi dans la soirée, le « pass sanitaire », mesure phare du projet de loi de sortie progressive de l’état d’urgence sanitaire, a été rejeté mardi par les députés.

A la surprise générale, l’Assemblée nationale a voté contre (108 voix contre 103) l’article clé du projet de loi de sortie progressive de l’état d’urgence, qui comprend le controversé « pass sanitaire », le groupe MoDem, allié de la majorité, ayant décidé de lâcher LREM pour protester contre le flou du texte, rapportent les médias du pays.

Le groupe MoDem a déploré le manque de dialogue et d’écoute sur « les lignes rouges » du texte, au sein de la majorité.

Le projet de loi de « gestion de sortie de la crise sanitaire » fixe une période de transition du 2 juin au 31 octobre durant laquelle le gouvernement peut continuer d’exercer des pouvoirs de police sanitaire jugés exorbitants par les oppositions et certains défenseurs des libertés publiques.

L’article 1er rejeté par les députés était le cœur du texte avec la possibilité pour le Premier ministre de continuer à prendre des mesures de couvre-feu jusqu’au 30 juin 2021 inclus, au sein d’une plage horaire comprise entre 21h et 6h heures maximum.

→ Lire aussi : FRANCE: “COVID” AU MASCULIN ET EN MINUSCULE DANS “LE PETIT ROBERT” 2022

Il prévoyait également un pass sanitaire qui doit subordonner l’accès des grands rassemblements ou de certains lieux à la présentation d’un résultat négatif d’un dépistage virologique, ou un justificatif de vaccination ou une attestation de rétablissement après une infection au Covid-19.

Mesure-phare du projet de loi de sortie de la crise sanitaire, le « pass sanitaire » devrait être testé dans un premier temps pour les déplacements vers ou depuis l’étranger. Le souhait de l’exécutif est de l’étendre pour permettre l’accès aux stades, salons et foires lors de la troisième étape du déconfinement, prévue à partir du 9 juin prochain.

La France a entamé le 3 mai, la première phase de sortie du confinement qui sera progressive avec notamment la levée de certaines restrictions, dont la limitation des déplacements et le retour en classe des collégiens et des lycéens.

Le déconfinement se poursuivra le 19 mai avec la réouverture des commerces dits non essentiels actuellement fermés, des terrasses de bars et des restaurants, et des musées, cinémas et théâtres. Dans les lieux culturels, une jauge de visiteurs devra être respectée. Cette phase sera marquée également par le décalage de l’heure de début du couvre-feu, qui passera de 19 heures à 21 heures le 19 mai.

Le 9 juin, les cafés et restaurants pourront également rouvrir en intérieur, de même que les salles de sport avec maintien des gestes barrières et levée des limites de jauges.

Enfin, l’heure du début du couvre-feu sera décalée à 23 heures avant de prendre fin le 30 juin.

Lundi, le gouvernement a confirmé le calendrier de sortie du confinement au regard de l’amélioration de la situation sanitaire.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page