France/Covid: la barre symbolique des 10 millions de primo-vaccinés franchie

primo-vaccinés

Le Premier ministre français, Jean Castex, a annoncé jeudi que son pays a franchi la barre symbolique des 10 millions de primo-vaccinés contre le Covid-19.

“Engagement tenu, 10 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin contre la Covid-19”, a indiqué le chef du gouvernement sur twitter, alors que l’exécutif s’est fixé pour objectif de vacciner 30 millions de personnes d’ici l’été, dont 10 millions à la mi-avril et 20 millions à la mi-mai.

“Nous sommes à une semaine d’avance de l’objectif que j’avais fixé”, a affirmé M. Castex dans une déclaration à la presse lors d’un déplacement ce jeudi dans un centre de vaccination à Nogent-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, en région parisienne.

“La France vaccine beaucoup, et cela est dû à tous ces professionnels de santé, à tous ces bénévoles, à tous ces acteurs, à tous ces élus, à toutes celles et ceux qui sont sept jours sur sept (…) sur le pont au service de cette grande cause nationale”, s’est-il réjoui.

Le Premier ministre a exprimé à cet égard son “immense satisfaction” vis-à-vis de cette “très bonne performance”.


Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, avait fait état plus tôt dans la journée “de premiers signaux encourageants” dans les 16 premiers départements reconfinés afin de freiner la propagation de la pandémie du Covid-19, au lendemain du début dans le pays de la production de vaccin anti-Covid.

Le pays, qui a franchi mardi le seuil des 30.000 malades hospitalisés pour une infection au nouveau coronavirus et plus de 97.000 morts depuis l’apparition de la pandémie, fonde de larges espoirs sur la campagne vaccinale.

La France a entamé mercredi la production locale de vaccins anti-Covid, dans la perspective d’atteindre 250 millions de doses d’ici la fin de l’année.

Le sous-traitant Delpharm, a commencé à fabriquer dans ses usines des premiers vaccins anti-Covid-19, avec la mise en flacons du vaccin Pfizer/BioNTech.


D’autres sous-traitants, au total 5 dont Sanofy, devront démarrer dans les semaines à venir la production de vaccins d’autres laboratoires internationaux.

( Avec MAP )