A LA UNESociété

France: création prochain d’un “statut spécifique” pour les agents publics décédés au service de la République

Le président Emmanuel Macron a annoncé, vendredi, la création prochaine d’un “statut spécifique” pour les agents publics décédés dans des circonstances exceptionnelles, au service du bien commun.

Ce nouveau statut sera baptisé “Morts pour le service de la République“, a indiqué le chef de l’État dans une vidéo postée sur Twitter.

Des Français qui, “sans nécessairement être militaires ou policiers, meurent alors qu’ils accomplissent leur mission“, a expliqué M. Macron qui a estimé qu’il s’agit d’une reconnaissance qui “manquait jusque-là“.

→ Lire aussi : PROCHE-ORIENT: MACRON “DÉTERMINÉ” À ŒUVRER AVEC LES PARTIES POUR METTRE UN TERME À L’ESCALADE

Lorsque des citoyens sont emportés dans une opération de secours alors qu’ils s’entraînent pour défendre la France, ou parce qu’en pleine pandémie, ils prennent soin de la vie des autres. Nous avons le devoir, là aussi, de reconnaître qu’ils ont porté la solidarité jusqu’au sacrifice“, a-t-il souligné, notant que “leur engagement nous oblige en retour, par-delà leur mort“.

Comme sur le modèle des militaires décédés, ce statut devra notamment “permettre aux fils, aux filles” des défunts “de devenir des ‘pupilles de la République“.

Le gouvernement présentera ce vendredi au Parlement «un projet d’amendement dans ce sens», a précisé Emmanuel Macron, soulignant que la République tiendra ses engagements envers celles et ceux qui se sont engagés pour elle, car il s’agit d’un “acte de justice et de fraternité”.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page