France/Déconfinement : Après les pharmacies, les masques en vente dans les supermarchés à partir du 4 mai

France

La grande distribution a été mise à contribution en France pour fournir, à partir du 4 mai, des masques de protection, dans la perspective de la levée progressive du confinement annoncée pour le 11 mai, a annoncé Bercy mercredi.

«Dans le cadre de sa mission de mise à disposition de masques de protection, la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances s’est rapprochée des acteurs de la grande distribution pour convenir de leur contribution au plan de déconfinement présenté hier par le Premier ministre », Edouard Philippe, a indiqué le ministère de l’Economie dans un communiqué.

Plusieurs “enseignes (Auchan, Aldi, Carrefour, Colruyt, Cora, Groupe Casino, Intermarché, Leclerc, Lidl, Netto, Supermarché Match, Système U) confirment que des masques grand public (en tissu et réutilisables) et des masques à usage unique seront progressivement mis en vente, dans des magasins et drive, à partir du lundi 4 mai, avec des approvisionnements qui monteront en puissance après le 11 mai”, a indiqué le ministère.

“Les enseignes de la grande distribution s’engagent à ce que le prix des masques soit limité afin de permettre leur acquisition par tous les Français », a précisé le ministère alors que des voix revendiquent qu’ils soient livrés gratuitement ou à des prix encadrés.

Ces enseignes se sont engagées à vendre les masques avec « une marge minimale », a indiqué le ministère, précisant que le prix de base d’un masque grand public sera de l’ordre de 2 à 3 euros, soit un coût à l’usage de 10 à 30 centimes selon le nombre de lavages et de réutilisations possibles. Le prix d’un masque à usage unique sera inférieur à 1 euro, en cohérence avec leurs prix d’achat à l’étranger.”


Les pharmacies ont été autorisées à vendre des masques grand public dès ce lundi, selon un arrêté du ministère de la Santé, qui modifie le Code de la Santé publique et fixe la liste des marchandises que les pharmaciens peuvent vendre dans leur officine.

Lundi, la Secrétaire d’Etat à l’Economie, Agnès Pannier-Runacher, avait affirmé que la France disposera de plus de 26 millions de masques grand public par semaine dès la fin avril, dont près de la moitié produits localement, en prévision du déconfinement.

Cette quantité est possible grâce à “la montée en cadence rapide de la production et l’accroissement des volumes importés”, avait indiqué la responsable gouvernementale, ajoutant que les capacités de production des quatre fabricants historiques implantés en France ont été renforcées avec l’objectif de produire 20 millions de masques par semaine d’ici fin mai.

Le premier ministre Edouard Philippe a présenté mardi devant l’Assemblée nationale la stratégie nationale de déconfinement qui devra débuter le 11 mai. Cette stratégie, adoptée le même jour à une large majorité, s’articule autour de 6 thèmes: la santé (masques, tests, isolement…), l’école, le travail, les commerces, les transports et les rassemblements.


Confinée depuis le 17 mars, La France comptabilise 23.660 décès depuis le début de l’épidémie de coronavirus, selon le dernier bilan des autorités sanitaires.