France: déconfinement confirmé à partir de lundi, des restrictions notamment à Paris

Édouard Philippe

Le Premier ministre français Édouard Philippe a confirmé jeudi que le déconfinement commencerait lundi “sur l’ensemble du territoire métropolitain”, mais avec des restrictions strictes dans les régions plus à risque, notamment Paris.

La France est “coupée en deux” selon les situations sanitaires, a souligné M. Philippe lors d’une conférence de presse visant à préciser les modalités de sortie du confinement entamé le 17 mars dans le pays, où plus de 25.000 personnes sont mortes de l’épidémie de Covid-19.

Il a souligné que dans les départements “rouges”, dont Paris, les règles de déconfinement seraient plus restrictives: les collèges (11-14 ans) resteront fermés en mai, et des “règles très strictes” seront mises en oeuvre dans les transports publics.

Quatre zones, la région parisienne, le nord, l’est et le centre est restent classés “rouges”, en raison d’une circulation plus active du virus et d’une plus grande pression sur le système hospitalier, a précisé le ministre de la Santé Olivier Véran. A Mayotte, en outre-mer, le déconfinement a été repoussé au-delà du 11 mai en raison de la circulation du virus dans cette île de l’océan Indien.

M. Véran a par ailleurs assuré que la France était “prête pour tester massivement” les personnes présentant des symptômes du coronavirus ainsi que celles avec lesquelles elles ont été en contact.


Le gouvernement a diffusé pour la première fois une carte de France des capacités par départements en tests virologiques, clé du déconfinement car ils doivent permettre d’isoler tous les malades. Toute la France est en vert, ce qui signifie que “la capacité de dépistage est aujourd’hui au niveau des besoins estimés” à 700.000 tests par semaine, selon le ministre.

Avec AFP