France : Des aides “à hauteur de plusieurs milliards d’euros” pour la SNCF

SNCF

L’opérateur ferroviaire français (SNCF), qui fait face à un lourd manque à gagner en raison notamment de la crise sanitaire, va recevoir des aides de l’Etat de plusieurs milliards d’euros, a annoncé le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari.

L’Etat va aider “à hauteur de plusieurs milliards d’euros” l’entreprise ferroviaire, a affirmé le responsable gouvernemental dans un entretien, jeudi, au journal Le Figaro.

“Plusieurs options sont sur la table : la recapitalisation du groupe ou la reprise d’une part complémentaire de la dette, par exemple”, a indiqué le ministre délégué qui a conditionné cette aide l’Etat au respect de plusieurs critères.

“Si l’État investit des sommes considérables, il attend en retour que la SNCF ait une performance économique, environnementale et sociale de haut niveau”, a-t-il affirmé.

“Nous souhaitons, que d’ici dix ans, le réseau ferroviaire soit modernisé. (…) Pour cela, il faut maintenir le cap de la réforme de 2018 ; c’est-à-dire un investissement de plusieurs milliards d’euros par an jusqu’en 2022 pour régénérer le réseau ferré”, a encore dit le ministre délégué français.


“Une aide suffisamment forte pourrait permettre à la SNCF de revenir à l’équilibre dans les meilleurs délais. En clair, il s’agit de ne pas se remettre à fabriquer de la dette”, a-t-il tenu à souligner.

Mi-juin, le PDG de la SNCF Jean-Pierre Farandou avait estimé que les pertes subies par l’entreprise ferroviaire depuis décembre dernier s’élevaient à 5 milliards d’euros, dont 4 milliards liés au coronavirus.

Pendant la période du confinement, “seulement 7% des TGV ont roulé et ils n’ont transporté que 1% de la clientèle habituelle. La SNCF avait également enregistré des manques à gagner importants sur les trains de la vie quotidienne. Et seul le fret avait plutôt bien résisté, avec un taux d’activité supérieur à 60%”, selon le PDG.