France : évacuation des deux derniers grands campements de migrants à Paris

French CRS anti-riot police officers stand guard by migrants and refugees queing during the evacuation by police of their makeshift camp along the Canal de Saint-Martin at Quai de Valmy in Paris, on June 4, 2018. More than 500 migrants and refugees were evacuated on early June 4, 2018 from a makeshift camp that had been set up for several weeks along the Canal. / AFP / LUCAS BARIOULET

Les deux derniers grands campements de migrants à Paris ont été évacués, lundi matin, par les forces de l’ordre de leurs occupants dont le nombre est évalué à près d’un millier de personnes, rapportent des médias français.

Cette opération, qui intervient cinq jours après l’évacuation du plus gros campement de Paris, celui dit du Millénaire, près de la porte de la Villette, a débuté au petit matin sur le campement du canal Saint-Martin (nord de Paris) où quelque 550 personnes avaient été recensées.

Majoritairement originaires d’Afghanistan, ces migrants étaient installés sous des tentes depuis plusieurs mois.

La deuxième évacuation a concerné, quant à elle, un campement près de la porte de la Chapelle, également dans le nord de Paris, où quelque 450 personnes étaient installées.


Les migrants évacués devaient être acheminés par bus vers des structures d’accueil où ils feront l’objet d’un «examen complet et approfondi de leur situation administrative par les services de l’Etat», selon un communiqué de la préfecture de Paris.

>>Lire aussi : France: L’équipementier MGI Coutier devient Akwel

«La préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris, la préfecture de Police et leurs partenaires procèdent, ce jour, à la mise à l’abri des occupants de plusieurs campements de voie publique situés canal Saint-Martin (10e) et Porte des Poissonniers (18e) », a précisé le communiqué.

La situation sur ces campements suscitait depuis plusieurs semaines des inquiétudes croissantes, en raison de leur état d’insalubrité et de l’insécurité qui y régnait.


En mai dernier, un migrant était mort noyé dans le canal Saint-Martin et une violente rixe avait fait un blessé grave au Millénaire.