France: hommage national aux gendarmes tués par un forcené

hommage

Un hommage national a été rendu, lundi, aux trois gendarmes tués la semaine dernière par un forcené à Puy-de Dôme, dans le centre de la France, lors d’une intervention pour violences intra-familiales.

La cérémonie a été présidée par les ministres de l’Intérieur Gérald Darmanin et des Armées Florence Parly, en présence notamment de proches des victimes, de collègues et de responsables locaux.

“Trois vies sacrifiées pour en sauver une autre… Malgré notre peine, il n’y a pas plus noble sacrifice que celui-là”, a déclaré M. Darmanin face aux cercueils des disparus.

Au cours de la cérémonie, la légion d’honneur à titre posthume a été remise aux trois gendarmes ainsi que la médaille de la gendarmerie nationale avec palmes de bronze et de la sécurité intérieure échelon or.

Un adjudant-chef, légèrement blessé dans l’intervention, avait été fait chevalier de la légion d’honneur.


Les gendarmes avait été mortellement blessés par balles par un forcené, dans la nuit mardi à mercredi derniers, alors qu’ils tentaient de porter secours à une femme.

Le suspect, un homme de 48 ans qui avait pris la fuite après les faits, avait été retrouvé mort à l’intérieur de sa voiture peu après. Les autorités privilégient la piste du suicide.

Il s’agit du plus tragique événement de l’année impliquant les forces de l’ordre en France.

( Avec MAP )