France : la commission d’enquête Covid-19 poursuit ses auditions à l’Assemblée nationale

l’Assemblée nationale

La Commission d’enquête sur la gestion de l’épidémie de coronavirus poursuit ce mercredi à l’Assemblée nationale.

Installée officiellement le 10 juin dernier cette commission a pour mission d’analyser la gestion gouvernementale de l’épidémie sous tous ses aspects et d’en disséquer les éventuelles « défaillances ».

Après l’audition du directeur général de la Santé Jérôme Salomon, celle d’Agnès Buzyn, ancienne ministre de la Santé, du président du conseil scientifique Jean-François Delfraissy ou encore de la directrice de Santé publique France Geneviève Chêne, les 32 députés de cette commission d’enquête vont poser leurs questions au célèbre professeur Didier Raoult, l’infectiologue marseillais, directeur de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection qui préconise la chloroquine comme traitement de la maladie, un avis qui divise la communauté scientifique en France mais aussi dans le monde.

« À partir de 16h45 (GMT+2), le controversé directeur de l’IHU Méditerranée Infection sera notamment interrogé sur trois éléments clés de la lutte contre la pandémie de coronavirus: la politique de tests, les traitements (notamment l’hydroxychloroquine, que le professeur Raoult continue de défendre, et l’efficacité de la prise en charge de ses équipes marseillaises », rapporte la chaîne d’information en continue BFMTV.

Cette séquence, qui sera diffusée par plusieurs médias du pays, est particulièrement attendue, surtout que le professeur Didier Raoult a été au cœur du débat qui a secoué et qui secoue encore l’Hexagone sur l’efficacité de la gestion par les autorités sanitaires française de l’épidémie qui a causé le décès, jusqu’à présent, de 29.720 personnes en France, selon le dernier bilan officiel.


« Il aurait été complètement anormal de ne pas auditionner le professeur Raoult qui a fait partie du paysage de cette crise sanitaire », a indique la présidente de la commission d’enquête Brigitte Bourguignon au micro d’Europe 1.

Parmi les principaux points qui seront abordés lors de cette audition figurent notamment l’usage de l’hydroxychloroquine qui divise la communauté scientifique et la politique des tests menée par le gouvernement, jugée insuffisante par l’opposition, mais également par une partie du corps médical, alors que l’infectiologue marseillais, qui est parvenu à tester massivement au sein de l’IHU Méditerranée Infection, sera amené à expliquer sa stratégie.

Selon BFMTV, « les députés chercheront également a éclaircir les propos récurrents et controversés de Didier Raoult concernant la différence de mortalité entre Marseille et les autres grandes villes françaises, à commencer par Paris », La chaîne d’information en continue rappelle qu’u mois de mai, le médecin avait notamment évoqué un chiffre de 140 morts par million d’habitants à Marseille, contre 759 morts par million d’habitants à Paris.