France : La composition du nouveau gouvernement attendue lundi

gouvernement

La composition du nouveau gouvernement français devrait être connue lundi, rapportent les médias du pays qui citent des sources à l’Elysée.

La nouvelle équipe gouvernementale, dirigée par Jean Castex nommé vendredi par le Président Emmanuel Macron, devrait compter “une vingtaine de ministres et de ministres délégués”, d’après les mêmes sources. L’exécutif mené par l’ancien Premier ministre Edouard Philippe comptait pour sa part 16 ministres, trois ministres délégués et 17 secrétaires d’Etat.

Mais seuls les nouveaux ministres devraient être nommés ce lundi, tandis que les secrétaires d’Etat le seront quelques jours plus tard.

Nommé vendredi, Jean Castex, qui s’occupait depuis peu de la stratégie de déconfinement de la France, avait fait savoir qu’il voulait annoncer la composition de son nouveau gouvernement le plus vite possible.

“Le plus vite sera le mieux. Nous mettons les bouchées doubles”, a-t-il dit dans une interview au Journal du Dimanche.


Il a également affirmé chercher avant tout “l’opérationnalité des ministres” car il souhaite que ces derniers soient capables d’où qu’ils viennent, “d’entrer en action tout de suite”.

“Nous avons besoin de personnalités fortes pour agir vite et être à la hauteur. On ne peut pas perdre du temps à choisir des personnes”, a-t-il dit en précisant qu’il clarifierait ses intentions dans son discours de politique générale avant la mi-juillet.

Vendredi, le nouveau premier ministre français avait affirmé que la relance de l’économie du pays fortement impactée par la crise du Covid-19, sera “une priorité”.

“Le plan de relance est ma priorité en investissant dans les secteurs d’avenir comme l’écologie. Le dialogue social sera la méthode”, avait déclaré le nouveau chef de l’exécutif, suite à la cérémonie de passation avec son prédécesseur.


Dans une série de tweets dimanche, Emmanuel Macron a évoqué les grandes lignes que ce nouveau gouvernement, “de mission et de rassemblement”, devra mettre en œuvre, notamment la “relance de l’économie, « la poursuite de la refondation de notre protection sociale et de l’environnement”, ou encore la “défense de la souveraineté européenne”.

Selon les médias du pays, le chef de l’Etat français devrait détailler ces priorités lors d’une nouvelle intervention à l’occasion de la fête nationale, le 14 juillet.