ban600

France : la menace terroriste reste élevée

France : la menace terroriste reste élevée

Le ministre français de l’intérieur, Christophe Castaner, a souligné mardi la persistance à un niveau élevé de la menace terroriste en France, après les attentats meurtriers perpétrés à Paris le 13 novembre 2015.

La menace terroriste "reste élevée même si elle a changé de forme", a affirmé le ministre sur des chaînes d'information françaises en citant, comme exemple de mutations, "l'affaiblissement" du groupe autoproclamé "Etat islamique" (Daech/EI) qui a revendiqué les attentats du 13 novembre 2015.

"Il y a aussi la montée en puissance de notre capacité d'intervention, de renseignement avec la DGSI (Direction générale de la Sécurité intérieure-NDLR), avec les plans de recrutement, des moyens nouveaux qui lui sont donnés", a-t-il ajouté.

→ Lire aussi : France : remaniement du gouvernement, Christophe Castaner ministre de l’intérieur

Castaner qui a confirmé que six projets d'attentats ont été déjoués cette année, a fait état dans ce même cadre de la signature imminente d’une circulaire permettant de faciliter l'accès des maires aux informations contenues dans le Fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT).

En vertu de cette circulaire, les maires seront "systématiquement" informés en cas d'inscription à ce fichier d'un employé municipal occupant un poste sensible - y compris dans les crèches et l'éducation- et des suites données à un signalement.

Un maire pourra ainsi être informé du risque encouru sur sa commune lorsqu'il organise un évènement. Les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et à Saint-Denis (nord de la capitale française) ont fait 130 morts, dont 90 dans la seule salle de concerts du Bataclan, et plus de 400 blessés.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :