France : l’ancien premier ministre Alain Juppé proposé pour devenir membre du Conseil constitutionnel

France : l’ancien premier ministre Alain Juppé proposé pour devenir membre du Conseil constitutionnel

L’ancien premier ministre français, Alain Juppé, a été proposé, mercredi, pour succéder à un autre ex-premier ministre, Lionel Jospin, au Conseil constitutionnel.

La nomination de l’actuel maire et président de la métropole de Bordeaux devra cependant être validée par les commissions des Lois de l'Assemblée nationale et du Sénat.

Le nom de M. Juppé, 73 ans, a été proposé par le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, qui a loué en lui "un homme d'État".

"Fort d'une expérience de la décision publique, (Alain Juppé) saura avec une véritable exigence républicaine garantir le respect des principes et des règles fondamentales de la Constitution de la République", a affirmé le président de l'institution législative française.

→ Lire aussi : La grippe fait 1800 morts en France métropolitaine

Ancien Premier ministre de Jacques Chirac (1995-1997), fondateur de l'UMP (Union pour un mouvement populaire), Alain Juppé avait conquis la Mairie de Bordeaux en 1995.

Outre M. Juppé, l'ancien ministre Jacques Mézard, 71, qui avait été écarté du gouvernement lors du remaniement d'octobre, a été également proposé par le président Emmanuel Macron pour intégrer le Conseil constitutionnel.

Le président du Sénat, Gérard Larcher, a pour sa part proposé le sénateur François Pillet, un ancien avocat de 68 ans, pour en devenir membre. Comme pour Alain Juppé, il appartiendra aux commissions des Lois de l'Assemblée nationale et du Sénat de valider ces propositions de nomination.  Le Conseil constitutionnel compte neuf membres, renouvelés par tiers tous les trois ans.

Avant Juppé, deux ex-premiers ministres ont été nommés membres de cette institution créée par la Constitution de la Cinquième République du 4 octobre 1958 et qui veille à la conformité des lois avec la Constitution: Lionel Jospin (qui y siégeait depuis 2015) et Laurent Fabius, qui en est le président depuis 2016.

Un autre ancien premier ministre, Jacques Chirac, en est également membre, mais en tant qu'ancien président de la République.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :