France: l’automobiliste ayant percuté des policiers à Colombes a prêté allégeance à l’EI

L'automobiliste

L’automobiliste ayant percuté lundi des policiers à Colombes, dans la banlieue parisienne, en blessant grièvement deux, a prêté allégeance à l’organisation dite “Etat islamique“, a annoncé mardi le parquet antiterroriste (Pnat), qui s’est saisi de l’enquête.

Lors de la fouille de son véhicule, un couteau a été retrouvé ainsi qu’une lettre d’allégeance à l’Etat islamique, dans lequel l’auteur du texte explique notamment se lancer +à corps perdu dans la bataille pour imposer la charia sur l’ensemble de la terre+“, indique le Pnat dans un communiqué.

Un examen psychiatrique avait écarté toute “abolition ou altération du discernement” de l’auteur de l’attaque, inconnu des services de police, a ajouté le parquet, cité par les médias.

Le Pnat a ouvert une enquête des “chefs de tentative d’assassinats sur personnes dépositaires de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteur terroriste criminelle“, précise le communiqué.

Un automobiliste âgé de 29 ans avait blessé deux motards de la police nationale lundi en les percutant volontairement en marge d’un contrôle routier en banlieue parisienne. Un agent de la police municipal a été légèrement blessé.


Le suspect, de nationalité française habitant de Colombes, a indiqué que son geste était “volontaire“, selon des sources proches du dossier, citées par les médias.