A LA UNECoronavirus

France: Le gouvernement annonce de nouvelles mesures face à la 5è vague et Omicron

Le gouvernement français a annoncé, lundi soir, de nouvelles mesures visant à faire face à la cinquième vague de la pandémie du Covid-19 accompagnée d’une forte propagation du variant Omicron, en passe de devenir majoritaire dans le pays.

Ces mesures ont été dévoilées par le premier ministre, Jean Castex, lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre de la Santé, Olivier Véran, suite à un Conseil de défense sanitaire tenu dans l’après-midi sous la présidence du chef de l’Etat Emmanuel Macron.

Parmi ces mesures, la création du pass vaccinal, dont le projet de loi a été adopté le même jour en Conseil des ministres.

Dans les lieux où le passe sanitaire s’applique, il faudra, dès le 15 janvier si le projet de loi sur le pass vaccinal est voté au parlement, justifier d’être vacciné pour pouvoir entrer, a-t-il expliqué, appelant ses concitoyens à limiter « les grandes fêtes et les grands dîners » et à respecter les gestes barrières.

Le Premier ministre, qui a mis en garde contre une nouvelle vague épidémique qui “déferle sur le continent » et sur la France où la situation est « extrêmement tendue”, a annoncé également la réduction à 3 mois du délai pour la troisième dose après la seconde injection au lieu de 4 mois jusqu’ici, l’aggravation des sanctions pour les usagers de faux pass sanitaires et l’obligation du télétravail à compter de la rentrée et pour une durée de trois semaines trois jours par semaine pour les « postes qui le peuvent » et si possible quatre jours quand cela est possible ».

Par la même occasion, il a indiqué que la rentrée des classes est maintenue le 3 janvier prochain et qu’il n’y aura pas de couvre-feu le 31 décembre, ajoutant que les concerts debout seront désormais interdits, tout comme la consommation de boissons de nourriture dans les transports collectifs, les restaurants et les cinémas.

→ Lire aussi : Coronavirus : Le nombre de nouveaux cas dépasse la barre des 100.000 en 24 heures, une première en France

Les grands rassemblements seront limités à une jauge de 2.000 personnes maximum en intérieur, et 5.000 en extérieur, alors que les meetings politiques ne seront pas concernés par les jauges, a-t-il fait savoir, ajoutant que toutes les cérémonies de vœux prévues en janvier seront annulées.

Le chef du gouvernement a aussi annoncé le retour possible du port du masque en extérieur dans certains centres-villes, expliquant que « les préfets adopteront les dispositions correspondantes en lien avec les maires ».

Il a par ailleurs fait savoir que le gouvernement va « ajuster » les règles d’isolement pour les personnes testées positives au Covid-19 et leurs « cas contacts », dont la durée sera précisée « d’ici la fin de semaine ».

Les caractéristiques d’Omicron « vont nous conduire, après avis des autorités sanitaires, à ajuster notre doctrine sur la durée d’isolement », a expliqué le Premier ministre, ajoutant que l’exécutif « fixer(a) ces règles nouvelles d’ici la fin de semaine ».

De son côté, le ministre de la Santé a indiqué que le variant Delta sévit toujours en France, alertant que sur l’émergence d’Omicron, «au moins trois fois plus contagieux» que le Delta.

Des centaines de milliers de cas par jour sont attendus en janvier, a-t-il prévenu, soulignant cependant que des études tendent à montrer un moindre risque d’hospitalisations liées à ce variant.

(Avec MAP)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page