France : Le gouvernement précise les modalités du confinement

Le Premier ministre Jean Castex a détaillé, jeudi, les modalités du confinement, annoncé la veille par le Président Emmanuel Macron, en vue de contenir la flambée de l’épidémie de Coronavirus, et qui entrera en vigueur dans la nuit de jeudi à vendredi sur tout le territoire français.

“Personne n’avait prévu une flambée si rapide de l’épidémie (…) Toutes les régions et toutes les catégories d’âge sont touchées. (…) Il n’y a pas d’autres solutions que de reconfiner tout le territoire”, a d’emblée souligné le Premier ministre français, lors d’une conférence de presse.

Le confinement est décrété sur l’ensemble du territoire français à partir de ce soir minuit et jusqu’au 1er décembre, à l’exception des départements et territoire d’outre-mer, « où le virus circule moins vite ». Le dispositif sera cependant appliqué à la Martinique, a précisé le chef du gouvernement français, lors de cette conférence de presse en présence de plusieurs membres du gouvernement.

Tout comme lors du printemps, ce nouveau confinement autorise les personnes à quitter leur domicile pour certaines raisons et munies d’une attestation, a-t-il rappelé. Il sera ainsi possible de se déplacer pour faire des courses alimentaires, se rendre ou revenir de son lieu de travail, ainsi que pour des motifs médicaux, des motifs familiaux impérieux, pour assister des personnes vulnérables et accompagner des personnes handicapées.


Les déplacements pour prendre l’air devront être justifiés d’une attestation, et devront se limiter à un kilomètre du lieu de résidence, et pendant une heure maximum. Les déplacements seront également autorisés pour accompagner les enfants à l’école.

Par ailleurs, contrairement au premier confinement, les crèches, écoles, collèges et lycées resteront ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés, notamment le port du masque dès 6 ans, a précisé le Premier ministre français.

Egalement, les parcs, les jardins, les forêts et les plages resteront ouverts. Les guichets de la poste ainsi que les banques. Par contre, « les salles de sport et les gymnases seront fermés et les sports collectifs de plein air, comme le foot, le basket, le rugby, interdits ».

Comme l’avait annoncé le Président Emmanuel Macron, lors de son allocution télévisée hier, les frontières intérieures à l’espace européen resteront ouvertes. “En revanche, les frontières extérieures seront fermées, sauf pour les déplacements des ressortissants français et des résidents en France, sous couvert de la pratique de tests », a précisé Jean Castex.


« Toute personne arrivant sur le territoire devra en effet faire la preuve d’un test négatif réalisé 72 heures à l’avance. Et pour ceux qui ne disposeraient pas du résultat d’un test, un test à l’arrivée sera imposé”, a-t-il ajouté.

Lors de cette même conférence de presse, le ministre de l’Economie et de la Relance Bruno Le Maire a annoncé de nouvelles mesures de soutien aux entreprises impactées par le confinement, notamment à travers le Fonds de solidarité, les prêts garantis ou encore les exonérations de cotisations.

“Toutes ces mesures représentent un coût que nous évaluons à 15 milliards d’euros par mois de confinement : environ 6 milliards d’euros pour le fonds de solidarité, 7 milliards d’euros pour l’activité partielle, 1 milliard d’euros pour les exonérations de cotisations sociales, et 1 milliard d’euros pour prendre en charge une partie des loyers des entreprises par souci de précaution”, a-t-il détaillé.

“Ce confinement est un coup dur pour toutes les entreprises qui vont être fermées à compter de demain. Je pense en particulier aux 200.000 commerces qui vont être obligés de fermer », a affirmé le ministre de l’Economie, assurant que le soutien économique de l’Etat sera encore plus fort que lors du premier confinement.


Un bilan de Santé Public France fait état jeudi de 235 décès en milieu hospitalier et 47.637 nouveaux cas de contaminations durant les dernières vingt-quatre heures. L’épidémie de Coronavirus a fait au total 36.020 morts en France depuis son déclenchement en mars dernier, selon les autorités sanitaires.

Avec MAP