France : les médias évoquent un remaniement imminent du gouvernement Macron

France : les médias évoquent un remaniement imminent du gouvernement Macron

Une semaine après la démission du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, le président français Emmanuel Macron et le premier ministre Edouard Philippe s’apprêtent à dévoiler mardi ou mercredi un nouveau gouvernement, croient savoir les médias de l’hexagone.

Édouard Philippe est arrivé mardi matin à l'Élysée, a annoncé la présidence, '’signe qu'un remaniement gouvernemental est imminent’’, avancent les mêmes sources, selon lesquelles le Premier ministre devrait remettre la démission de son gouvernement et être chargé par le président de former une nouvelle équipe.

A priori, le remaniement est attendu d'ici la fin de journée, à la veille du Conseil des ministres. Le chef de l’État Emmanuel Macron doit ensuite quitter Paris pour une visite en Arménie jusqu'à vendredi, selon les médias.

Mercredi après-midi, le premier ministre doit faire un discours de politique générale devant les députés, soumis à un vote de confiance acquis d'avance, le parti présidentiel étant majoritaire.

→ Lire aussi : Après la démission du ministre de l’Intérieur, Macron charge le premier ministre d’assurer l’intérim

Mercredi dernier, le président français avait accepté la démission du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, critiqué par l’opposition depuis qu'il a annoncé sa volonté de quitter ses fonctions en mai 2019 pour briguer la mairie de Lyon, et chargé le premier ministre d’assurer l’intérim.

Septembre dernier, un léger remaniement du gouvernement avait concerné les portefeuilles de l’Écologie et celui des Sports. Ce remaniement était le troisième du genre depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron en mai 2017.

Un premier remaniement d’ordre "technique" avait en effet eu lieu en juin 2017 après la très large victoire de La République en Marche (LaREM du président Macron) aux élections législatives.

Quant au second remaniement, il est intervenu en novembre de la même année après la nomination du secrétaire d’État chargé des relations avec le parlement et porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, à la tête du parti présidentiel.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :