France: Les soldes d’hiver maintenues à leur date malgré les appels de les avancer d’une semaine

Les soldes d'hiver

Les soldes d’hiver ont été maintenues pour le 9 janvier malgré les appels lancés au gouvernement de les faire avancer d’une semaine pour compenser les pertes induites par les manifestations des “gilets jaunes”.

“Après concertation avec les différentes organisations et fédérations professionnelles du commerce, le ministère de l’Economie et des Finances a décidé de ne pas avancer d’une semaine cette date, comme cela avait été suggéré”, rapportent vendredi les médias du pays.

Mercredi, la confédération des commerçants de France avait proposé au gouvernement de faire avancer au 2 janvier la période des soldes pour combler les pertes occasionnées par les manifestations des « gilets jaunes ».

Selon la Confédération des commerçants de France, certaines entreprises ont été très impactées par le mouvement avec jusqu’à 25% de chiffres d’affaires en moins durant décembre.

→ Lire aussi : “Gilets jaunes”: Appel au gouvernement pour faire avancer la période des soldes


Toutefois, certaines fédérations ont jugé impossible de faire avancer d’une semaine la période des soldes évoquant des difficultés matérielles et logistiques.

«C’est une proposition impossible à mettre en oeuvre, pour des raisons pratiques. Il faudrait en effet, d’ici le 2 janvier, modifier toute la logistique et les transports prévus, refaire toutes les affiches, changer l’organisation interne», a estimé Jacques Creyssel, délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), cité par le Figaro.

Les soldes d’hiver débutent mercredi 9 janvier en France pour terminer le mardi 19 février, à l’exception de certains départements frontaliers et des territoires d’outre-mer qui bénéficient de dérogations.

Les manifestations et blocages des “gilets jaunes” ont eu un impact sur l’économie française. Les estimations des pertes varient de 2,2 milliards d’euros selon l’Insee, à 4,4 milliards d’euros selon la Banque de France.