France: Macron au chevet des sinistrés des Alpes-Maritimes après la tempête Alex

Macron

Le président français Emmanuel Macron s’est rendu, mercredi dans l’après-midi, dans les Alpes-Maritimes, dans le sud-est du pays, cinq jours après le passage de la tempête Alex qui a balayé la région faisant au moins 4 morts, huit disparus et des dégâts matériels colossaux.

Le chef de l’État est arrivé vers 15h00 dans le village sinistré de Tende, dans la Vallée de la Roya, première étape de son déplacement, qui comprend également les localités de Breil-sur-Roya et de Saint-Martin-Vésubie, dans la Vallée de la Vésubie ainsi que le centre opérationnel départemental (COD) dans la préfecture de Nice.

Dans le cadre de ce déplacement, M. Macron sera interviewé en direct dans les journaux de 20 heures de TF1 et de France 2 en direct de Saint-Martin-Vésubie, ont annoncé les deux chaînes de télévision. Selon les médias locaux, le président français devrait s’exprimera sur la situation dans la région.

Sur place, le chef de l’Etat a promis un soutien de l’État “dans la durée” et à “à la mesure de la catastrophe”, après les intempéries exceptionnelles qui ont dévasté l’arrière-pays niçois.

Il a indiqué que le décret déclarant l’état de catastrophe naturelle dans la région a été signé en conseil de ministres.


Lors d’un point presse organisé à l’issue du Conseil des ministres tenu dans la matinée, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a fait savoir que 55 communes ont été touchées par la tempête, qualifiant le bilan de “lourd”.

“Des décès sont à déplorer, des sapeurs-pompiers sont portés disparus, des centaines d’habitants ont été déplacés. Vous avez tous pu voir les images glaçantes de villages, de routes, de villages entiers dévastés”, a-t-il dit.

M. Attal a assuré que le président de la République avait demandé l’unité nationale afin de venir en aide aux sinistrés, ajoutant que “les premiers mots du président ont été pour les victimes. Toute la nation est solidaire, il s’agit d’un drame national. Il a rendu hommage aux forces de secours ainsi qu’aux forces de l’ordre. Leur courage et action ont sauvé de nombreuses vies”.

( Avec MAP )