France: nouvelles mesures de soutien à l’hôtellerie-restauration et au tourisme face au Covid-19

France

Le gouvernement français a annoncé, vendredi, de nouvelles mesures de soutien aux secteurs de l’hôtellerie-restauration et du tourisme pour les aider à faire face aux conséquences de l’épidémie du coronavirus.

Il s’agit notamment de l’élargissement de l’accès au fonds de soutien mis en place par le gouvernement aux entreprises employant jusqu’à 20 salariés et réalisant jusqu’à 2 millions d’euros de chiffre d’affaires dans l’hôtellerie et la restauration, fermées en raison du Covid-19, a indiqué le ministre de l’Economie Bruno Le Maire.

Le montant de l’aide sera doublée à 10.000 euros au maximum, pour “l’ensemble de ces entreprises“, fermées depuis le début du confinement le 17 mars, a déclaré le ministre à l’issue d’une réunion à l’Elysée présidée par le chef de l’Etat Emmanuel Macron et consacrée à faire le point sur la situation de ces secteurs.

Le secteur de l’hôtellerie-restauration bénéficiera en outre d’un “fonds d’investissement pour relancer l’activité” qui s’ajoutera aux 8 milliards d’euros d’aides déjà accordés au secteur, qui selon le ministre “prend le plus de plein fouet la crise économique liée au coronavirus“.

Quant au chômage partiel, M. Le Maire a fait savoir que ce dispositif “sera renforcé” et prolongé pour l’hôtellerie-restauration, précisant que les modalités de ce renforcement seront discutées prochainement avec la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.


Le ministre a confirmé que les grandes foncières avaient accepté l’annulation des loyers des trois derniers mois pour les hôtels et restaurants, notant en outre que la décision sur la date de réouverture des cafés, restaurants et bars sera prise à la fin mai.

De son côté, le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a fait état de la mise en place par les Urssaf de l’annulation des charges des petites entreprises dans les prochains jours.