France: nouvelles mesures face à la reprise de l’épidémie de Covid-19

mesures

Le gouvernement français a dévoilé, mardi, une nouvelle batterie de mesures visant à lutter contre la pandémie du nouveau coronavirus, après une augmentation inquiétante des contaminations ces dernières semaines.

Ces mesures ont été arrêtées à l’occasion d’un conseil de défense présidé dans la matinée par le chef de l’Etat Emmanuel Macron et consacré à la situation épidémiologique en France, où près de 5.000 cas positifs au Covid-19 ont été enregistrés ces derniers trois jours.

La situation dans plusieurs régions de la France “évolue dans le mauvais sens”, a prévenu le premier ministre Jean Castex, qui a présenté ces mesures, notant que “si nous ne réagissons pas collectivement, nous nous exposons à un risque élevé de reprise épidémique”.

“Le nombre des hospitalisations et d’admissions en service de réanimation repartent à la hausse. 25 nouveaux clusters sont identifiés chaque jour, contre environ 5 par jour il y a trois semaines. Tout cela est préoccupant”, a-t-il mis en garde.

Pour éviter un tel risque, le Premier ministre, qui s’exprimait depuis le CHU de Montpellier au terme de ce conseil de défense tenu en visioconférence, a évoqué une intensification de la politique de tests, avec des facilités d’accès et un renforcement du contrôle de l’application des mesures sanitaires.


Le chef du gouvernement a souligné que des instructions seront données aux préfets afin “d’étendre le plus possible” l’obligation du port du masque dans les espaces publics en extérieur.

M. Castex a annoncé également la prolongation de l’interdiction des événements de plus de 5.000 personnes jusqu’au 30 octobre prochain, avec possibilité pour les préfets d’y déroger localement.

Lors du conseil de défense, il a été également décidé de la création d’un circuit de tests pour les personnes symptomatiques, a fait savoir M. Castex, qui a promis des “actions de dépistage dans les zones touristiques et balnéaires”.

Selon des données des autorités sanitaires, 785 cas positifs au coronavirus ont été diagnostiqués dans le pays ces dernières 24 heures, portant à 10.800 le nombre des nouveaux cas enregistrés en une semaine.