France: ouverture à Metz d’une réunion des ministres de l’Environnement du G7

France

Les ministres de l’Environnement du G7 sont réunis, dimanche et lundi à Metz dans le Nord-est de la France, avec à l’ordre du jour de leurs travaux: le soutien de la mobilisation internationale, la promotion de solutions concrètes et le financement de la préservation de la biodiversité.

Outre les pays du G7 (France, Canada, Allemagne, Etats-Unis, Italie, Japon, Royaume-Uni), sont également présentes, à cette réunion, des délégations du Mexique, du Chili (qui accueillera la COP25 climat fin 2019), du Niger, du Gabon, d’Egypte, d’Inde, d’Indonésie, des îles Fidji, de la Norvège et de l’Union européenne.

Nous sommes dans une situation d’urgence climatique et nous devons donc aller plus loin que les engagements déjà pris. Nous devons revoir nos contributions Etat par Etat, à la hausse. Cela passe par une transition écologique dans chaque pays. Nous avons une responsabilité particulière en tant que membres du G7 “, a affirmé le ministre français de la Transition écologique et solidaire François de Rugy, à l’ouverture de la réunion.

La France est convaincue que nous devons agir avec un cadre plus clair sur la biodiversité, avec des engagements et une association forte de la société civile“, a indiqué le ministre français.

→ Lire aussi : «Gilets jaunes» : Moins de 19.000 manifestants dans toute la France


A l’occasion de ce G7 environnement, un important dispositif de sécurité a été mis en place par les forces de l’ordre en prévision de manifestations d’écologistes qui risquent de perturber le sommet.

La veille, une manifestation a réuni 3.000 personnes à Metz dont un millier de « gilets jaunes », avec la participation d’une quarantaine d’associations environnementales ainsi que des syndicats comme la CGT, qui ont dénoncé les politiques environnementales des 7 plus grandes puissances mondiales.

La réunion du G7 doit se conclure lundi après-midi, alors que sera rendue publique à Paris la version finale d’un vaste rapport sur la situation mondiale des écosystèmes. Le constat des scientifiques est très inquiétant, la destruction de la nature menace l’avenir de l’Homme autant que le changement climatique.

Ce G7 environnement s’inscrit dans le cadre des préparatifs du Sommet des chefs d’État et de gouvernement de Biarritz qui se tiendra du 24 au 26 août.


Avant le sommet du G7 de Biarritz, la France, qui préside le groupe pour 2019, organise une série de neuf réunions ministérielles (environnement, santé, social, finances, etc.).