France: positif au Covid, Macron s’isole dans une résidence près de Paris

Macron

Le président français Emmanuel Macron, positif au Covid-19 et souffrant d’une “fatigue importante”, continuait de travailler à distance vendredi, depuis une résidence officielle près de Paris après l’annonce la veille de son infection qui a poussé plusieurs dirigeants européens à s’isoler également.

La présidence n’a pas souhaité communiquer davantage d’informations vendredi matin, mais a fait savoir que le chef de l’Etat était installé à La Lanterne, une résidence mise à la disposition des présidents français, à Versailles.

Jeudi soir, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal avait précisé qu’il avait “des symptômes réels, toux et fatigue importantes”.

Emmanuel Macron a fait une déclaration jeudi en fin d’après-midi, à distance, en marge d’un conseil sur l’aide au développement, où il est apparu avec un masque FFP2, sans évoquer son état de santé.

Son infection au Covid-19 a toutefois perturbé les agendas de plusieurs dirigeants européens avec lesquels il avait été en contact ces derniers jours, notamment lors du sommet européen de Bruxelles jeudi et vendredi.


C’est là-bas, selon une source proche de l’exécutif qu’il aurait été contaminé, alors qu’il a passé vingt heures non stop avec les dirigeants des 27 dont une longue nuit de négociation.

Les chefs de gouvernement luxembourgeois Xavier Bettel, belge Alexander De Croo, portugais Antonio Costa — testé négatif– et espagnol Pedro Sanchez, ainsi que le président du Conseil européen Charles Michel ont ainsi annoncé qu’ils s’isolaient.

En revanche, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, qui avait participé à un déjeuner lundi à Paris avec le président français, n’a pas jugé nécessaire de se placer en quarantaine.

Avant Emmanuel Macron, de nombreux chefs d’Etat et de gouvernement avaient déjà contracté la maladie, dont l’Américain Donald Trump et le Britannique Boris Johnson qui, comme de nombreux autres dirigeants, lui ont adressé des messages de soutiens.


( Avec AFP )