France : Six personnes placées en garde-à-vue dans l’enquête sur l’attaque de Nice

attaque

Six personnes ont été interpellées pour le moment et placées en garde-à-vue dans le cadre de l’attaque au couteau dans une église de Nice (sud-est de la France), qui a fait trois morts, rapportent dimanche les médias français citant des sources judiciaires.

Deux hommes ont été arrêtés samedi après-midi au domicile d’un individu arrêté quelques heures plus tôt et soupçonné d’avoir côtoyé l’assaillant, portant à six le nombre de personnes placées en garde-à-vue dans cette affaire.

Selon plusieurs sources médiatiques, les enquêteurs cherchent à déterminer si l’assaillant, un Tunisien de 21 ans arrivé en France le 9 octobre depuis l’Italie, a pu bénéficier de complicités.

Une enquête a été ouverte par le parquet national antiterroriste (Pnat) pour “assassinat en relation avec une entreprise terroriste”, “tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste” et “association de malfaiteurs terroriste criminelle”.

Suite à cette attaque, la France a porté le plan vigipirate, dispositif de lutte contre le terrorisme, à son niveau le plus élevé “urgence attentat” sur l’ensemble du territoire national.


( Avec MAP )