France : transfert héliporté de patients en réanimation vers l’Allemagne

Un hélicoptère militaire a procédé, samedi, à une première évacuation de patients en réanimation atteints du nouveau coronavirus de la ville française de Metz vers Essen, en Allemagne, a annoncé l’état-major des armées françaises.

Deux patients ont été transférés à bord d’un hélicoptère NH90 Caïman dans le cadre de l’opération Résilience, annoncée en milieu de semaine par le président Emmanuel Macron et consacrée à l’aide et au soutien aux populations ainsi qu’à l’appui au service public pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans les domaines sanitaire, logistique et de la protection.

“Cette procédure de transfert de patients en réanimation a été définie après une phase d’expérimentation et de certification exécutée dans des délais restreints par l’aviation légère de l’armée de Terre, appuyée par le 2ème régiment de dragons, et en coordination avec le SAMU et les autorités sanitaires”, explique l’état-major dans un communiqué.

La soute des Caïmans pourra accueillir deux patients en réanimation accompagnés pendant le transfert par des équipes du SAMU, ajoute la même source, notant que ces hélicoptères peuvent transférer les patients sur plusieurs centaines de kilomètres.

Ces opérations viennent s’ajouter à d’autres évacuations opérées cette semaine par des avions et des navires de l’armée afin de désengorger les structures hospitalières notamment dans le Grand Est, l’une des régions les plus touchées par la pandémie.


Outre ces évacuations, l’armée a déployé un hôpital de campagne dans la ville de Mulhouse, où les services de réanimation sont presque saturés.

Dans le même contexte, et en vue d’alléger la pression sur les hôpitaux du Grand-Est, un TGV médicalisé a transféré jeudi 20 malades gravement atteints du coronavirus vers des hôpitaux du nord du pays.

Ce weekend, les autorités sanitaires comptent transférer par voie routière une quinzaine de patients admis dans les services de réanimation d’hôpitaux d’Île de France vers d’autres régions, rapportent les médias locaux.

La France, officiellement en état d’urgence sanitaire depuis mardi dernier, comptait 1.995 décès liés au coronavirus, sur 15.732 hospitalisations, dont 3.787 en réanimation, selon le dernier bilan fourni par les autorités sanitaires.


La pays est entrée samedi dans son douzième jour d’un confinement qui se poursuivra jusqu’au 15 avril.