France: une figure de la droite condamnée en appel à 5 ans de prison ferme pour blanchiment aggravé de fraude fiscale

prison

Patrick Balkany, figure de la droite française et ancien maire de Levallois-Perret, une commune riche en région parisienne, a été condamné, mercredi, par la Cour d’appel de Paris, à 5 ans de prison ferme, sans incarcération immédiate, pour blanchiment aggravé de fraude fiscale.

Cette peine est assortie d’une amende de 100.000 euros, d’une interdiction pendant 10 ans de diriger une entreprise, d’une inéligibilité pendant 10 ans avec exécution provisoire et de l’interdiction définitive de toute fonction dans une entreprise gérant des fonds publics, selon les médias de l’hexagone.

Son épouse et adjointe, Isabelle Balkany, a écopé quant à elle de 4 ans d’emprisonnement, d’une amende de 100.000 euros, d’une interdiction pendant 10 ans de gérer une entreprise et d’une inéligibilité pour 10 ans avec exécution provisoire.

Déjà condamnés pour fraude fiscale et déchus de leur mandat, les époux, avec les autres acteurs de ce dossier de blanchiment, devront payer de façon solidaire un million d’euros de dommages et intérêts à l’Etat.

Le couple avait été condamné le 4 mars dernier par la même cour d’appel pour fraude fiscale, respectivement à 4 ans de prison dont un avec sursis pour lui et à 3 ans ferme pour elle.


Ils ont été reconnus coupables, dans ce nouveau volet de leur procès, de “blanchiment aggravé” et pour avoir caché 13 millions d’euros d’avoirs au fisc entre 2007 et 2014, selon les médias français.