François Reybet-Degat, la nouvelle figure du HCR Maroc

HCR Maroc

François Reybet-Degat est désormais le nouveau représentant du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés au Maroc. Ce responsable onusien s’est consacré, durant 24 ans de carrière au sein du HCR, à défendre bec et ongles les droits des migrants à travers le monde. Pour lui, « accueillir les réfugiés ce n’est pas un acte de charité, c’est une obligation légale ».  Retour sur le parcours d’un militant engagé.

Récemment nommé représentant du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés au Maroc, François Reybet-Degat a passé une grande partie de sa vie au service de la question migratoire. Cet expert en migration est titulaire d’un Master en science politique de l’Institut d’Études Politiques de Grenoble en France et a étudié l’arabe classique et courant, à Damas et à Paris.

Dès 1989, ce ressortissant français et irlandais entame sa carrière au sein du HCR, en tant que Coordinateur de l’aide alimentaire à Khartoum (Soudan) jusqu’en 1992. Durant la même année, il est affecté à Ljubljana, Slovénie en tant que Responsable de programme chargé de la réponse d’urgence aux réfugiés bosniaques.

Quelques années plus tard, ce responsable onusien est nommé à Luanda, en Angola, pour gérer le programme de rapatriement. S’en est suivi une réaffectation de six ans au siège du HCR au cours de laquelle il a exercé des fonctions liées à la gestion du changement (1999-2001) et à l’opération de retour et de réintégration en Afghanistan (2001-2005).

Puis, en 2005, le Haut-Commissaire a nommé François Reybet Degat à Kaboul où il a supervisé le volet opérationnel de l’opération afghane pendant deux ans.

En 2007, ce responsable onusien est retourné provisoirement au siège du HCR en tant que Conseiller spécial du Directeur du Bureau pour l’Asie supervisant les opérations de l’Afghanistan, du Pakistan et de l’Iran, puis en tant que Responsable des politiques au Bureau du Contrôleur.

Par ailleurs, il a été déployé auprès des Nations Unies au Vietnam en tant que chef du bureau du Coordinateur Résident. Ensuite, il a été muté au siège du HCR en tant que responsable de levée de fonds couvrant l’Union Européenne, et notamment le tout nouveau Bureau Humanitaire de la Commission Européenne (ECHO).

Par la suite, il occupe le poste de Représentant adjoint à Khartoum, au Soudan, en février 2012. Au cours de sa mission, ce responsable onusien a agi en tant que représentant pendant un an, supervisant une opération complexe, diversifiée et de grande envergure.

Depuis mi-2013, il devient Directeur adjoint du Bureau Régional pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (MENA) couvrant les situations en Syrie et en Irak et remplissant la fonction de Coordinateur Régional adjoint pour les réfugiés.

Aujourd’hui, il est représentant du HCR au Maroc, depuis début janvier 2020.