Fraude au Bac : Le député du PJD sanctionné par le Ministère de l’Éducation

Fraude au Bac : Le député du PJD sanctionné par le Ministère de l’Éducation

La commission d’éthique et de discipline chargée de contrôler les cas de fraudes au niveau du Ministère de l’Education a rendu son verdict et a décidé d’interdire d’examen le député du Parti de la justice et du développement (PJD), Noureddine Qchibel, pour une durée de deux ans. Ce dernier a été surpris en possession de trois téléphones portables lors des examens de première année du baccalauréat.

Une source du ministère de l'Education nationale nous a déclaré que «Noureddine Qchibel est interdit de passer les examens de Baccalauréat par la commission d’éthique et de discipline pendant deux ans, conformément à la loi relative à la répression de la fraude aux examens scolaires» et a ajouté que «cette sanction ne concerne pas seulement le député en question, mais tous ceux qui ont enfreint la loi

En effet, l’article premier de ladite loi (n° 02-13) considère que «la possession ou l’utilisation par la candidate ou le candidat de machines, de moyens électroniques, quels que soient leur forme ou leur type, de documents ou de manuscrits non autorisés à l’intérieur de l’espace où se déroule l’examen», figurent parmi les cas de fraude. La même loi dispose dans son article 6 que si un candidat est pris en flagrant délit dans ce cas, «l’exclusion de passer l’examen est prononcée pour deux années scolaires consécutives.»

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :