Fusillade à Halle: L’auteur présumé avoue la motivation “antisémite” de son acte

Halle
In this screenshot taken from a video by ATV-Studio Halle, a man shoots in the streets of Halle an der Saale, eastern Germany, on October 9, 2019. - At least two people were shot dead on a street in Halle, police said, with witnesses saying that a synagogue was among the gunmen's targets as Jews marked the holy day of Yom Kippur. One suspect was captured but with a manhunt ongoing for other perpetrators, security has been tightened in synagogues in other eastern German cities while Halle itself was in lockdown. (Photo by Andreas Splett / ATV-Studio Halle / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS / This photo by Andreas Splett has been modified in AFP systems in the following manner: [PIXEL CORRECTION, number plate pixelated]. Please immediately remove the erroneous mention[s] from all your online services and delete it (them) from your servers. If you have been authorized by AFP to distribute it (them) to third parties, please ensure that the same actions are carried out by them. Failure to promptly comply with these instructions will entail liability on your part for any continued or post notification usage. Therefore we thank you very much for all your attention and prompt action. We are sorry for the inconvenience this notification may cause and remain at your disposal for any further information you may require.”

L’auteur présumé de l’attaque perpétrée mercredi près d’une synagogue à Halle, en Allemagne, a avoué la motivation antisémite de son acte, a annoncé, vendredi, le parquet général de Karlsruhe.

Le tueur présumé, Stephan Balliet, 27 ans a “passé des aveux complets. Il a confirmé ses motivations antisémites et d’extrême droite lors d’un “très long” interrogatoire par un juge, précise un porte-parole du parquet.

Après avoir en vain tenté d’entrer, en plein Yom Kippour, dans la synagogue de Halle, où priaient 51 fidèles, il avait tué une passante au hasard puis un homme dans un restaurant turc.

→ Lire aussi : Allemagne: Deux morts dans une fusillade à Halle, une personne arrêtée

Dans la vidéo de ses actes, postée sur une plateforme de streaming, il niait l’existence de la Shoah et s’en prenait aux juifs. Il a aussi publié sur internet un “manifeste” dans lequel il exprimes ses vues antisémites.


Le ministre allemand de l’intérieur a souligné, ce vendredi, que le risque d’un nouvel attentat d’extrême droite reste “élevé” après l’attaque à Halle.

“La menace que représentent l’antisémitisme, l’extrémisme de droite et le terrorisme de droite est élevée en Allemagne (…) Une menace élevée signifie, comme dans le cas du terrorisme islamique, qu’à tout moment il faut s’attendre à une attaque” en Allemagne, a indiqué Horst Seehofer dans des déclarations à la chaîne publique ZDF.