ban600

Le Gabon se dote d’une haute autorité de la communication

Le Gabon se dote d’une haute autorité de la communication

Le Gabon vient de se doter d’une haute autorité de la communication jouissant de l’autonomie de gestion administrative et financière, chargée de la régulation du secteur en République gabonaise.

Ce projet, soumis au parlement par le ministre gabonais de la Communication, Alain-Claude Bilié-By-Nzé, a été adopté jeudi en séance plénière par l’Assemblée générale du Gabon. D’après Alain-Claude Bilié-By-Nzé, ce projet procède des résolutions issues du dialogue politique d’Angondjé, au cours duquel la révision des statuts du Conseil national de la Communication a été adoptée par la majorité des citoyens et acteurs politiques Gabonais.

>>Lire aussi : Afrique du Sud: Le procès pour corruption de Zuma ajourné jusqu’au 8 juin

Ce texte formalise ainsi cette volonté par la création de la haute autorité de la communication, a expliqué le ministre cité par l’agence de presse gabonaise (AGP), notant que cette institution de régulation a pour mission notamment de veiller au respect de l’expression de la démocratie et la liberté de la presse sur toute l’étendue du territoire, à l’accès des citoyens à une communication libre, au traitement équitable par les médias publics de tous les partis politiques et associations politiques reconnus ainsi que la société civile et au respect par les médias publics des règles et conditions de production, de programmation et de diffusion des émissions relatives aux campagnes électorales.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :