Gaza : Douze Palestiniens tués par des frappes israéliennes

Gaza

Douze Palestiniens ont été tués dimanche à Gaza par des frappes israéliennes, a indiqué le ministère palestinien de la Santé.

Déclenchés depuis samedi, les affrontements entre les Palestiniens et les forces d’occupation israéliennes se sont poursuivis pour le deuxième jour consécutif dans la bande de Gaza et ses environs, faisant douze morts et des dizaines de blessés parmi les Palestiniens.

Dimanche matin, deux Palestiniens ont été tués par les frappes israéliennes au centre de l’enclave palestinienne sous blocus. Selon le ministère de la Santé, il s’agit de Mohammed Abou Armanah, 30 ans, et Mahmoud Abou Armanah, 27 ans. Quelques heures plutôt, un commandant du Hamas a été tué à Gaza. Âgé de 34 ans, Hamad al-Khodori a été atteint de manière ciblée. Deux autres Palestiniens ont été touchés par un raid israélien dans l’est de la bande de Gaza.

Par ailleurs, des dizaines de citoyens palestiniens, dont 10 enfants, trois ambulanciers paramédicaux et un journaliste, ont été blessés par les forces d’occupation israéliennes lors de la répression de manifestations pacifiques le long de la frontière est de la bande de Gaza, selon le Croissant-Rouge palestinien.

Trois Israéliens ont été également tués dans cette nouvelle flambée de violences dans et autour de l’enclave.