GB : Seulement la moitié de la population profitera du programme de vaccination anti-Covid-19

vaccination

Le programme de vaccination contre le Covid-19 ne sera pas généralisé au Royaume-Uni et profitera seulement à la moitié de la population, tout en priorisant les personnes les plus âgées ou les travailleurs clés, a indiqué la présidente du groupe de travail chargé de la vaccination contre le coronavirus, Kate Bingham.

Dans un entretien au Financial Times, Mme Bingham a souligné qu’une vaccination générale de la population “ne se produira pas”, poursuivant que “nous avons juste besoin de vacciner toutes les personnes à risque”.

Elle a également précisé qu’il n’y aura pas de vaccination des personnes de moins de 18 ans. “Ce sera un vaccin pour les seuls adultes, pour les personnes âgées de plus de 50 ans, et particulièrement pour le personnel soignant, le personnel des maisons de retraites et les plus fragiles, a-t-elle expliqué.

Pays le plus endeuillé d’Europe par la pandémie, le Royaume Uni a dépassé dimanche la barre des 500.000 de cas positifs au nouveau coronavirus, après une augmentation du nombre des contaminations due au rattrapage d’un problème technique.

Dans leur dernier bilan délivré dimanche soir, les services sanitaires britanniques ont dénombré 22.961 cas testés positifs au virus dans les dernières 24 heures, un écart de plus de 10.000 cas avec les contaminations journalières de la veille, qui s’élevaient à 12.872. Ce chiffre tranchait déjà avec ceux du reste de la semaine, situés en moyenne entre 6.000 et 7.000 nouveaux cas chaque jour.


Ces chiffres exceptionnellement élevés étaient le résultat d’un problème technique, désormais résolu, qui avait retardé la publication d’un certain nombre de cas sur la période du 24 septembre au 1er octobre.

Ceux-ci seront ajoutés au fur et à mesure dans les prochains bilans, rendant selon les experts “trompeuse” la tendance des nouvelles contaminations journalières.

( Avec MAP )