Glissements de terrain dans l’ouest du Kenya : 24 morts, selon un nouveau bilan

Glissements de terrain kenya
Glissements de terrain kenya

Au moins 24 personnes ont trouvé la mort dans des glissements de terrain provoqués par de fortes pluies, qui s’étaient battues dans la nuit de vendredi à samedi, dans l’ouest du Kenya, selon un nouveau bilan communiqué par des responsables locaux.

Un précédent bilan faisait état de 16 morts dans ces glissements de terrain qui ont emporté aussi des habitations suite aux pluies torrentielles qui se sont abattues sur la région de West Pokot, à quelque 350 km au nord-ouest de Nairobi.

Le commissaire du comté de West Pokot, Apollo Okello, a déclaré que 12 corps, dont sept enfants, avaient déjà été retrouvés et que les recherches se poursuivent pour repêcher les corps de personnes déclarées portées-disparues.

Selon les autorités de la région, les pluies ont coupé une section de la route Kitale-Lodwar près d’Ortum, rendant impossible l’accès aux villages touchés. Le pont de Muruny a été également balayé par les eaux.